Ric Hochet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricochet.
Ric Hochet
Série
Scénario A.-P. Duchâteau
Dessin Tibet
Couleurs Mittéï
Martine Brichau
Didier Desmit
Frank Brichau
Benjamin Lacombe
Christophe Lacroix
Assistant Mittéï
Didier Desmit
Christian Denayer
Genre(s) Franco-belge
Polar

Thèmes Énigme
Personnages principaux Ric Hochet
Commissaire Bourdon
Lieu de l’action Paris, France
Époque de l’action Années 1950-2000

Pays Belgique
Langue originale français
Éditeur Dargaud
Édition de Lombard
Le Lombard
Collection Collection du Lombard
Sur les pas de vos héros
Première publication septembre 1964
Format Normal
Nb. d’albums 78

Prépublication Tintin (1958)

Ric Hochet est une série de bande dessinée franco-belge, réalisée par le scénariste A.-P. Duchâteau et le dessinateur Tibet, dont le premier tome est publié en septembre 1964 par Le Lombard. Ce nom, en forme de calembour, est celui du héros, librement inspiré de Rouletabille, auquel il est parfois fait allusion. Ce personnage est aussi un hommage à un autre personnage de bande dessinée, Valhardi[1]. Journaliste, Ric Hochet coopère régulièrement avec la police judiciaire. Ses enquêtes se déroulent presque toujours dans une atmosphère fantastique qui par la suite laisse place aux sordides pulsions meurtrières et aux intérêts étroits des protagonistes. Le thème du double intervient dans de nombreux albums, associé souvent à celui de la filiation, du revenant, ou encore du « faux mort ».

Ric Hochet et le commissaire Bourdon sont censés être français et parisiens, mais interviennent souvent en Belgique, ou même utilisent des expressions wallonnes, inconnues en France, comme « accident de roulage »[2] ou « buisson creux »[3] (en français de France, c'est plutôt « chou blanc »). L'uniforme des policiers, en particulier le dessus rouge du képi, ne respecte pas entièrement la tenue réglementaire française de l'époque.

Provisoirement en arrêt suite à la mort de Tibet en 2010, la série pourrait connaître une reprise selon André-Paul Duchâteau. Toutefois, aucun projet concret ne semble avoir été lancé à ce jour.

Naissance[modifier | modifier le code]

Tout d'abord, c'est le commissaire Bourdon qui naît en 1955, inspiré des personnages du commissaire Maigret et de l'inspecteur Bourrel des Cinq dernières minutes, puis arrive un autre personnage, un crieur de journaux nommé Ric Hochet, qui devient reporter pour le journal La Rafale avec un goût très particulier pour le mystère. Sa rencontre avec le commissaire Bourdon va en faire un détective amateur de renom.

Tous deux apparaissent, à partir de décembre 1958, comme protagonistes de courtes rubriques formant des énigmes dans le Journal de Tintin sous le titre Relevez le gant !.

Le premier épisode de la série Ric Hochet, Signé Caméléon, est également édité dans le journal Tintin, avant que l'éditeur Le Lombard ne sorte son tout premier tome de la même série en septembre 1963 : Traquenard au Havre. Ce premier tome contient en réalité ces deux aventures.

Personnages[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

  • Ric Hochet, de son identité complète Richard Hochet Jr.[réf. nécessaire], journaliste, héros de la série.
  • Commissaire Bourdon, de son identité complète Sigismond Bourdon, il tient un poste depuis toujours dans la direction régionale de la police judiciaire du quai des Orfèvres. C'est un grand ami de Ric Hochet. Le plus gros juron qu'il connaisse est Bonsoir de bonsoir. Ce personnage est inspiré du commissaire Maigret.
  • Nadine, nièce du commissaire (en vérité, petite-nièce parce que c'est la petite-fille de la sœur du commissaire) et petite amie de Ric Hochet. Son caractère est affirmé dès ses premières apparitions, mais son rôle s'estompe dans la résolution des intrigues au fil de la série. On voit sa poitrine dénudée dans On tue au théâtre ce soir[4]
  • Richard Hochet, père de Ric Hochet, un ancien gentleman-cambrioleur et baroudeur.
  • Inspecteur Ledru, second du commissaire Bourdon. Dans les derniers albums, il est promu lieutenant, puis capitaine et dirige une cellule antiterroriste. Jaloux de ses prérogatives, il coopère assez peu avec le commissaire Bourdon… qui le fera mettre sur écoute (Puzzle mortel). Il a un fils, Jean-Pierre, jeune photographe, qui se fait tuer dans Le Contrat du siècle.
  • Bob Drumont, tout d'abord journaliste, puis rédacteur en chef à La Rafale, c'est non seulement le collègue, mais surtout l'ami de Ric Hochet. Il est enlevé à trois reprises, d'abord dans Mystère à Porquerolles, ensuite dans Alerte ! Extra-terrestres !, enfin par le Bourreau, dans Dernier Duel, où il est tué par balles.
  • Professeur Lucien Hermelin, scientifique dont l'inventivité et le génie n'ont d'égal que son mauvais caractère et sa lâcheté. Il déteste la présence du commissaire Bourdon.
  • Le Bourreau, alias B, l'ennemi juré de Ric Hochet. C'est un espion obèse qui fait régulièrement l'objet d'échange de prisonniers entre la France et d'autres États. Il meurt d'effroi dans Dernier Duel, car Ric Hochet tire sur lui avec un revolver chargé à blanc.

Secondaires[modifier | modifier le code]

  • Inspecteur Manière alias Caméléon : fils adoptif de Pierrot Volcan, ancien repris de justice. Il venge son père adoptif en entrant à la Brigade criminelle et en se moquant de Bourdon, qu'il manque de faire mourir carbonisé dans l'incendie de son bungalow de Chevreuse (Signé Caméléon).
  • Commissaire Brébant
  • Lambert, journaliste peu scrupuleux du journal concurrent Paris-Night. Il a travaillé auparavant à La Rafale, sous la direction de Bob Drumont.
  • Lamberto, cinéaste et metteur en scène qui apparaît dans Le Crime de l'an 2000 et revient dans quelques tomes de la série, dont On tue au théâtre ce soir, dans lequel il met en scène une pièce de théâtre dans laquelle jouent Ric Hochet et Nadine, et « Ici, 77 ! »....
  • Nanar, le chat noir et blanc de Ric Hochet. Paresseux, il n'hésite cependant pas à sauter au visage des agresseurs qui font irruption dans l'appartement parisien du héros. Ric Hochet s'amuse à lui parler comme à un être humain.
  • M. Barnex, magnat de la presse.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Liste des apparitions des personnages

P : Participant / E : Évoqué

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78
Ric Hochet P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P
Commissaire Bourdon P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P E P P P P P P P E P P P P P P P P P P P P P E P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P
Nadine P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P
Richard Hochet P E P P P P P P P P E P P ? E P P P P P P ? ?
Inspecteur Ledru P P P P[5] P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P ? P P P P P P P P P P P ? P ? ?
Bob Drumont[6] P P[7] P[5] P P[8] P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P ? P P P P ? ?
Professeur Hermelin P P P P E P P P P P P P P E ? P P P P
Le Bourreau P P P ? P P P P P P
Lambert P P ? E E P P P P E P P ?
Lamberto P ? P P P P
Liste des apparitions des personnages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78

À l'étranger[modifier | modifier le code]

français anglais allemand italien finnois 'néerlandais- Pays Bas' 'néerlandais- Belgique' suédois
Ric Hochet Ric Hochet Rick Master Ric Roland Riku Oska Rik Ringers Rik Ringers Allan Falk
Rick Hart
Commissaire Bourdon  ? Kommissar Bourdon Commissario Bourdon  ? Commissaris Baardemakers Commissaris Baardemakers Kommisær Lavall

Kommissarie Bourdon

Nadine  ? Nadine Nadine  ? Nadine Nadine Nadine
Richard Hochet  ? Richard Hochet  ?  ? Richard Ringers Richard Ringers Al Falk
Inspecteur Ledru  ? Inspektor Ledru Ispettore Ledru  ? Kremers Kempers Dupont
Bob Drumont  ? Bob Drumont  ?  ? Bob Dalberg Bob Drumont Bob Drumont
Professeur Hermelin  ? Professor Hermelin  ?  ? professor Hermelijn professor Hermelijn Professor Hermelin

Hommages[modifier | modifier le code]

  • La fresque de Ric Hochet, réalisée par Georgios Oreopoulos et David Vandegeerde de l'asbl "Art Mural" d'après un projet original de Tibet, a été inaugurée le 20 janvier 1995, et a une superficie de 30 m². L'intrigue du tome 72 "Le Trésor des Marolles", publié l'année suivante, tourne autour d'elle. On peut même y voir une scène qui se passe rue de Bon Secours[9] avec la reproduction de la fresque 'Ric Hochet' sur le mur, telle qu'elle est dans la réalité.
  • En 2002, Les Issambres (quartier maritime de Roquebrune-sur-Argens), où Tibet passait ses vacances, ont reçu leur Boulevard Ric Hochet.
  • En 2012, David Vandermeulen sort Ric Remix, une histoire composée de cases tirées des 78 albums d'origine.

Albums[modifier | modifier le code]

La date indiquée pour chaque album est celle de sa première impression.

Hors-série
Autres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lalibre.be/culture/arts-visuels/article/219852/ric-hochet-ne-jettera-pas-l-eponge.html, La Libre Belgique, 12 mai 2005
  2. Album Piège pour Ric Hochet planche 52, 3e vignette
  3. Album Piège pour Ric Hochet planche 38, 7e vignette
  4. planche 15, 6e vignette.
  5. a et b Présent dans la dernière vignette, qui rassemble les personnages de plusieurs histoires précédentes, venus célébrer l'anniversaire de Ric.
  6. orthographié "Drumond" sur la 1re planche de Mystère à Porquerolles
  7. seulement planche 37, vignette 9
  8. N'intervient qu'une fois, épisodiquement, en planche 12 (page 14).
  9. planche 22, 2e vignette
  10. Cet album inclut également le tout premier épisode Signé Caméléon
  11. Recueil de neuf histoires courtes Coups de soleil (7 planches), Le Village de la peur (11 planches), L'Assassin fantôme… (8 planches), Silence… Clinique ! (8 planches), Comme une lettre à la Poste… (8 planches), Péril en la demeure… (8 planches), Le Traître malgré lui (12 planches), Qui a volé le Tintin en or ? (7 planches), Les Otages (8 planches)
  12. Cet album reprend douze histoires courtes Ric Hochet mène le jeu (5 planches), Le Mauvais Œil (5 planches), Enquête chez les "Timbrés" (5 planches), Ric Hochet contre "l’ombre" (5 planches), L'Énigme des photos express (5 planches), La Première Enquête de Ric Hochet (1 planche), L’Affaire de la case mystérieuse (4 planches), Seul Coupable (3 planches)…
  13. Il existe également en rouge.

Liens externes[modifier | modifier le code]