Rialto (Venise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rialto.

Rialto est une zone du sestiere de San Polo à Venise, connu pour son marché et pour le pont qui porte son nom.

Les origines : antique établissement romain?[modifier | modifier le code]

Les premières notices relatives à la zone remontent au IXe siècle, quand sur l’îlot Realtine, sur les rives du Rio Businiacus, s’élevait un petit village nommé Rivoaltus (« rive haute »). Ensuite, le Rio Businiacus est nommé Canale Grande (Grand Canal) et la zone Rialto, mais en se référant seulement à la zone occidentale du canal.

Ces installations se fondèrent peut-être, selon une hypothèse très discutée, sur un préexistant habitat romain, théorie qui paraît fondée même sur une simple analyse topographique : les routes actuelles suivent en effet la typique disposition de la centuriation des cités romaines. D’ailleurs, il est certain que la lagune devait être civilisée à l’époque antique avec de nombreux ports qui desservaient les grandes localités de la terre ferme (comme la cas de Malamocco, port de Padoue). En outre, la position de la localité était à l’époque plus favorable que par la suite, étant donné que Rialto était relié à la terre ferme et placé sur l’ancienne embouchure du fleuve Brenta, dont le cours est repris par le Grand Canal aujourd’hui.

Initialement, le centre citadin vénitien était localisé sur la rive occidentale du Canale Grande. Le surpeuplement de ce dernier obligea ensuite à décentraliser les activités vers la mer ou vers ce qui est aujourd’hui la zone de San Marco, qui devient, par la suite, le centre politique et mercantile de la cité, minimisant ainsi le rôle du quartier du Rialto.

Les années de la Sérénissime[modifier | modifier le code]

Rialto resta de toute façon une zone importante, surtout depuis 1097, quand y fut transféré le marché de Venise. Dans les siècles suivants, un pont de barques fut construit sur le Grand Canal. Ce pont sera vite remplacé par un pont de bois, qui, suite à son effondrement en 1444, fut reconstruit à l'emplacement de l’actuel Pont du Rialto.

Peu à peu, le marché s’agrandit aussi bien grâce à la vente au détail qu’en gros, incitant à la construction de magasins et dépôts. Entretemps, apparaîtront les premiers négoces d’objets de luxe, les premières banques et assurances, les premiers offices fiscaux de la cité de Venise. Même le marché citadin se trouvait au Rialto.

Plusieurs des édifices du Rialto seront détruits dans un incendie en 1514 : le seul resté intact fut l’église de San Giacomo du Rialto, pendant que le reste de l'espace vint graduellement à être reconstitué. L'édifice des Fabriche Vecchie (Vieille fabrique) est daté de cette période, tandis que les Fabbriche Nuove (Nouvelles fabriques) sont d’une époque encore plus récente (1553).

Aujourd’hui, Rialto est encore une grande zone de commerce, avec un marché de fruits et légumes journalier, ainsi qu'un marché aux poissons au Campo della Pescheria (place de la poissonnerie).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]