Ria Bartok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ria Bartok née à Einbeck, Allemagne le 28 janvier 1943 et décédée accidentellement le 2 mars 1970[1],[2], était une chanteuse yéyé.

Fille d'un chanteur d'opéra, de son vrai nom Marie-Louise Pleiss, elle connaît son premier succès à l'âge de 20 ans avec le titre Parce que j'ai revu François. Faisant partie de la vague Yé-yé des années 1960, Ria Bartok rencontre de la peine à se faire connaître d'un large public. Des chanteurs de sa génération tels que Johnny Hallyday, Sylvie Vartan ou encore Richard Anthony lui font passablement de l'ombre. Elle connaît toutefois son plus grand succès avec la chanson Et quelque chose me dit.

Son dernier concert en France date du 13 mai 1967[2]. Ria Bartok décède subitement en 1970 dans un incendie.

Quelques chansons[modifier | modifier le code]

  • C'est bien fait
  • Écoute mon cœur
  • Et quelque chose me dit
  • N'importe quoi
  • Parce que j'ai revu François (par Johnny Hallyday Parce que j'ai revu Linda)
  • Un baiser
  • Ce monde (interprété aussi par Richard Anthony)
  • Dingle Boing (interprété en français et en anglais)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.encyclopedisque.fr/artiste/402.html
  2. a et b http://www.retrojeunesse60.com/ria.bartok.html