Rhys ap Maredudd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhys ap Maredudd, mort le 22 décembre 1292, est un prince du Deheubarth qui a régné sur le Cantref Mawr de 1271 à 1283.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rhys ap Maredudd succède à son père Maredudd ap Rhys en 1271. C'est un prince fier mais déçu. Lors de l'accession au trône d'Edouard Ier d'Angleterre, Rhys lui proclame sa fidélité et il s'efforce de recouvrer une partie de l'ancien patrimoine de sa famille. Pendant la crise de 1276/1277 au pays de Galles, il demeure dans le parti du roi, et il obtient Dinefewr et plusieurs domaines dans le Cantref Mawr. Le résultat est décevant. Bien que le 10 décembre 1285 Edouard Ier facilite son union avec Ada de Hastings, fille d'Henry de Hastings, il oblige Rhys à lui abandonner son château de Dinefwr et l'humilie ainsi publiquement.

En juin 1287, Rhys mène une rébellion et récupère quelques domaines dans l'Ystrad Tywy. Son succès est éphémère : le roi envoie une armée de 20 000 hommes pour le combattre, et en septembre Dryslwyn est pris par les troupes royales. En novembre, Rhys s'empare de Newcastel Emlyn dans le Carmarthenshire qu'il réussit à tenir jusqu'en janvier 1288, quand il entre dans la clandestinité avec son épouse. Il est déclaré déchu de ses domaines qui sont donnés à Robert Tibetot Justiciar royal en 1290. Trahi par les siens en avril 1292, il est arrêté et jugé pour haute trahison et exécuté à York le 29 décembre[1]. Avec lui s'achève l'antique lignée des rois de Deheubarth.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Prestwich, Edward the First, updated, New Haven, Yale University Press, 1997. (ISBN 0300072090) p. 218-219

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens (England, Scotland and Wales), Robinson London (1998),(ISBN 1841190969) « Rhys ap Maredudd » p. 344.
  • (en) David Walker Medieval Wales, Cambridge University Press, réédition 1999, (ISBN 0521311535).