Rhomboïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le mot « rhomboïde » est issu du latin rhomboides, du grec rhomboeidēs et attesté dès le XVIe siècle pour désigner un muscle[1] d'après sa forme de parallélogramme[2]. Il a en géométrie plusieurs acceptions différentes.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Mathématiques[modifier | modifier le code]

Rhomboïdes
  • En géométrie plane, un rhomboïde est une figure géomètrique
    • à quatre côtés parallèles deux à deux
    • dont les côtés adjacents sont de longueurs inégales et
    • dont les angles sont obliques ou obtus.

Un quadrilatère à côtés parallèles
** dont les côtés sont d'égale longueur et les angles sont droits est un carré, mais pas un rhomboïde.
** dont les côtés sont d'égale longueur et les angles sont obliques ou obtus est un losange (ou, désuet, un rhombe), mais pas un rhomboïde.
** dont les côtés sont de longueur inégale et les angles sont droits est un rectangle, mais pas un rhomboïde.

Cette définition est devenue désuète et est remplacée par parallélogramme.


Rhomboïde
  • En géométrie dans l'espace, un rhomboïde (ou prisme rhombique) est une figure
    • à six faces
    • dont chaque face est un parallélogramme et
    • donc dont les faces opposées se trouvent dans des plans parallèles.

Certains cristaux sont des rhomboïdes.


  • Euclide introduit le terme dans la définition 33 du livre I des Éléments[3], un rhomboïde est un parallélogramme qui n'est ni un rectangle ni un losange.

Euclide n'utilisera plus le terme rhomboïde par la suite et parlera de parallélogramme.


Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Rhombe », Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert, 1992.
  2. Dictionnaire Bouillet
  3. Définitions du livre I des Éléments d'Euclide sur Maths-express
  4. Page de Serge Mehl sur les polygones