Rhodésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Carte des territoires de Rhodésie en 1911
Carte de la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland montrant les 2 Rhodésies et le Nyassaland (actuel Malawi)

Le nom de Rhodésie (Rhodesia en anglais) , utilisé à partir de 1892 par la plupart des premiers colons pour désigner les possessions de la British South Africa Company (BSAC) en Afrique australe dans la région du bassin du Limpopo-Zambèze[n 1], est officialisé par la BSAC en mai 1895 et par le Royaume-Uni en 1898[2]. Le nom rend hommage à Cecil Rhodes, homme d'affaires britannique, premier ministre de la colonie du Cap, fondateur et administrateur de la BSAC (le nom faillit être celui de Cecilia, en l’honneur de la marquise de Salisbury).

Plus particulièrement, les territoires jusque là divisés en Zambézie du Nord et Zambézie du Sud en amont et en aval du fleuve Zambèze, sont baptisés Rhodésie du Nord (actuelle Zambie) en 1911 et Rhodésie du Sud (actuel Zimbabwe) en 1901. De 1964 à 1979, après l'indépendance de la Zambie, le nom simplement de Rhodésie servit à désigner la Rhodésie du Sud. En 1979, cette dernière fut brièvement appelée Zimbabwe-Rhodésie avant de reprendre son nom colonial de Rhodésie du Sud puis de Zimbabwe en 1980.

Le terme de Rhodésie désigne encore parfois la région du Sud-Est de l'Afrique qui regroupe les États de Zambie et du Zimbabwe, ainsi que le Malawi.

Origines des territoires[modifier | modifier le code]

Quand les colons et salariés européens de la British South Africa Company s'établissent dans le bassin du Limpopo-Zambèze à partir de 1890, ces territoires sont alors connus sous les noms de Mashonaland, Matabeleland et Barotseland. Plusieurs noms sont proposés pour désigner ces territoires, notamment "Zambesia" (ou Zambézie en français), "Charterland" ou territoires de la BSAC. Le nom de "Rhodesia" fut utilisé informellement par les premiers colons puis par les médias régionaux en 1891.

Le premier journal imprimé dans le territoire, à Salisbury, prend le nom de The Rhodesia Herald (1892) mais ce n'est qu'en 1895 que le nom est officiellement adopté par la BSAC et reconnu par le gouvernement britannique en 1898.

Évolution de l’appellation[modifier | modifier le code]

Actuelle Zambie[modifier | modifier le code]

Actuel Zimbabwe[modifier | modifier le code]

Cecil Rhodes (1853-1902)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les premiers usages connus de ce nom en référence au pays se trouvent dans les titres des journaux Rhodesia Chronicle et Rhodesia Herald publiés pour la première fois respectivement à Tuli et Fort Salisbury en mai et octobre 1892[1].

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • W. V. Brelsford, « First Records-No. 6. The Name 'Rhodesia' », The Northern Rhodesia Journal, Lusaka, Northern Rhodesia Society, vol. II, no 4,‎ 1954, p. 101-102 (lire en ligne)
  • W. V. Brelsford, Handbook to the Federation of Rhodesia and Nyasaland, Londres, Cassell,‎ 1960 (OCLC 445677)
  • John S. Galbraith, Crown and Charter: The Early Years of the British South Africa Company, Berkeley, Californie, University of California Press,‎ 1974 (ISBN 0-520-02693-4)
  • George Lory : Afrique australe, Autrement no 45, 1990, 265p

Articles connexes[modifier | modifier le code]