Rhipsalis baccifera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Rhipsalidopsis.

Rhipsalis baccifera est le nom d'une espèce de plante épiphyte et succulente de la famille des cactus et du genre Rhipsalis (qui comprend environ 60 espèces et de nombreuses sous-espèces).


Les rhipsalis et notamment Rhipsalis baccifera sont parfois appelé Mistletoe cactus ou cactus-gui (les fruits évoquent les boules du gui, et cette plante pousse sur les arbres), mais les rhipsalis ne sont pas des plantes parasites.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre vient d'un mot grec signifiant souple ou osier, en référence à l'apparence des plantes.

Classification (taxonomie)[modifier | modifier le code]

Les rhipsalis font partie de la tribu des Cactoideae Rhipsalideae, dans la sous-famille des Cactaceae. C'est le genre qui comprend le plus grand nombre d'espèces de cactus épiphytes et qui est géographiquement le plus largement distribué. L'espèce Rhipsalis baccifera fait preuve d'un polymorphisme considérable. On a identifié de nombreuses sous-espèces.
Remarque : En Mésoamérique les spécimens étudiés sont généralement tétraploïdes alors qu'en Amérique du Sud ils sont diploïdes.

La dénomination de l'espèce est source de confusion et il existe un grand nombre de noms désuets (anciens synonymes), dont :

  • Cactus caripensis
  • Cactus fasciculatus
  • Cactus pendulus
  • Cassytha baccifera
  • Cassytha filiformis
  • Hariota fasciculata
  • Rhipsalis baccifera ssp. fasciculata
  • Rhipsalis baccifera ssp. rhodocarpa
  • Rhipsalis bartlettii
  • Rhipsalis caripensis
  • Rhipsalis cassutha
  • Rhipsalis cassuthopsis
  • Rhipsalis cassytha var. rhodocarpa
  • Rhipsalis cassythoides
  • Rhipsalis dichotoma
  • Rhipsalis fasciculata
  • Rhipsalis heptagona
  • Rhipsalis hookeriana
  • Rhipsalis hylaea
  • Rhipsalis madagascariensis
  • Rhipsalis mesembryanthoides
  • Rhipsalis minutiflora
  • Rhipsalis neocassutha
  • Rhipsalis parasitica
  • Rhipsalis parasitica
  • Rhipsalis pilosa
  • Rhipsalis undulata
  • Rhipsalis suarensis
  • Rhipsalis suareziana

Origine, aire de répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. On la trouve aussi dans les Antilles et en Floride. Elle se propage également dans les régions tropicales de Afrique, dont à Madagascar, et en Asie, dont au Sri Lanka, en Inde et au Népal.
C'est le seul cactus trouvé dans la nature hors du Nouveau Monde,
Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer la dispersion de R. baccifera :

  • Certains suggèrent que des oiseaux migrateurs ont pu transporter des graines dans l'Ancien Monde.
  • D'autres pensent qu'elle a été emportée par des marins dans l'Ancien Monde, peut-être diffusé en tant que substitut du gui pour les fêtes de Noël.

Description[modifier | modifier le code]

La morphologie des rhipsalis varie selon les sous-espèce.

Tiges : Elles sont foncées que chez de nombreux autres Rhipsalis. Ces tiges sont toujours succulentes (teneur élevée en eau).
Fleurs Les fleurs sont relativement discrètes
fruits  ; ce sont des baies rondes blanchâtres et translucides qui évoquent les baies du gui.

Usages (médicinaux, ornementaux, alimentaires)[modifier | modifier le code]

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Innes C, Wall B (1995). Cacti, Succulents and Bromeliads. Cassell & The Royal Horticultural Society.
  • Edward F. Anderson : The Cactus Family (2001).