Rhinoderma darwinii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhinoderma darwinii

Description de cette image, également commentée ci-après

Rhinoderma darwinii

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Rhinodermatidae
Genre Rhinoderma

Nom binominal

Rhinoderma darwinii
Duméril & Bibron, 1841

Synonymes

  • Rhinoderma darwinii var. lateralis Werner, 1898 "1897"
  • Rhinoderma darwinii var. unicolor Werner, 1898 "1897"
  • Rhinoderma darwinii var. picta Werner, 1898 "1897"
  • Rhinoderma darwinii var. angulata Werner, 1898 "1897"

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2ace : Vulnérable

Rhinoderma darwinii est une espèce d'amphibiens de la famille des Rhinodermatidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique des forêts australes de Patagonie. Elle se rencontre entre 50 et 1 100 m d'altitude[2] :

Description[modifier | modifier le code]

Sa particularité est que les têtards grandissent à l'abri dans le sac vocal du mâle. La femelle pond environ 30 œufs puis le mâle fait la garde pendant environ 2 semaines puis récupère les survivants et les transporte dans son sac vocal. Les têtards se développent à l'intérieur et ne sortent que lorsqu'ils sont de petites grenouilles. La grenouille est marron à verte et mesure entre 2,5 et 3,5 cm. Elle mange des insectes et autres arthropodes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Elle doit son nom au naturaliste anglais Charles Darwin qui la découvrit lors de son voyage à bord du HMS Beagle.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Duméril & Bibron, 1841 : Erpétologie générale ou Histoire naturelle complète des reptiles, vol. 8, p. 1-792 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]