Rhijnvis Feith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rhijnvis Feith

Rhijnvis Feith, poète néerlandais, né à Zwolle, (7 février 1753 - 8 février 1824).

Il fut avec Willem Bilderdijk le restaurateur de la poésie aux Pays-Bas.

Il était bourgmestre de sa ville natale, et receveur de l'Amirauté.

L'Académie de Leyde ayant mis au concours l'Éloge de Michiel de Ruyter, il envoya une ode qui fut considérée comme un chef-d'œuvre.

Ses principaux ouvrages sont

en vers :

  • un poème sur le Bonheur de la paix,
  • des Odes et Poésies diverses, parmi lesquelles on remarque le Tombeau, 1796-1810 ;
  • plusieurs tragédies : Thirsa, ou le Triomphe de la Religion, 1784; Johanna Gray, 1791 ; Inès de Castro, 1793, et Mutins Cordus ou Rome délivrée.

en prose :

  • un roman de Ferdinand et Constance,
  • des Lettres sur divers sujets de littérature, 6 volumes in-8, 1784-1794.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Het ideaal in de kunst (1782)
  • Verhandeling over het heldendicht (1782)
  • Fanny, een fragment (1783)
  • Julia (1783)
  • Brieven over verscheidene onderwerpen (6 volumes, 1784–1793)
  • Thirsa, of de zege van de godsdienst (1784, tragédie)
  • Dagboek mijner goede werken (1785)
  • Ferdinand en Constantia (2 volumes, 1785)
  • Lady Johanna Gray (1791)
  • Het graf (1792)
  • Bijdragen ter bevordering der schoone kunsten en wetenschappen (3 volumes, 1793–1796; avec Jacobus Kantelaar)
  • Ines de Castro (1793; tragédie)
  • Oden en gedichten (5 volumes, 1796–1814)
  • De ouderdom (1802)
  • Brieven aan Sophie (1806)
  • Verlustiging van mijnen ouderdom (1818)
  • De eenzaamheid en De Wereld (1821)
  • Verhandelingen (1826)
  • Dicht- en prozaïsche werken (15 volumes, 1824–1826)

Références[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.