Rhampholeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhampholeon est un genre de sauriens de la famille des Chamaeleonidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent en Afrique de l'Est, en Afrique centrale et en Afrique australe[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce sont des animaux de petite taille, les plus grandes espèces dépassant à peine 15 centimètres (Rhampholeon spinosus) et les plus petites faisant moins de 5 centimètres queue comprise (Rhampholeon uluguruensis). La majorité des espèces font moins de 10 centimètres, les mâles étant généralement plus petits que les femelles. Le corps est aplati latéralement, en forme de feuille, avec des membres très fin. La queue est courte, trapue, quasiment non préhensile[2].

Leur appellation de caméléons nains vient de la taille relativement faible de nombreuses espèces, dont la plupart font moins de 10 centimètres queue comprise. Ils partagent ce nom avec les espèces du genre Brookesia, leur équivalent sur l'île de Madagascar, et avec les espèces du genre Rieppeleon qui comprend des espèces précédemment classées dans ce genre.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ces reptiles vivent principalement au sol ou près du sol, même s'il y a quelques exceptions. Ils vivent dans les régions de forêts humides et denses, aux températures en général clémentes. Il y a toutefois quelques exceptions, certaines espèces vivant dans des milieux plus secs et ouverts. Ceux vivant dans des zones présentant un été trop chaud ou sec « hibernent » en attendant le retour de temps plus cléments.

Le morcellement de leur habitat par les activités humaines rend ses populations fragiles, à la fois par la réduction de leur surface de répartition et par l'impossibilité de se déplacer ou de se mélanger (morcellement de la répartition d'une même espèce) [2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (25 juin 2012)[3] :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce genre, Rhampholeon, vient du grec ramph, bec, et de leo, lion, signifiant caméléon, soit « caméléons à bec ».

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Günther, 1874 : Description of some new or imperfectly known species of Reptiles from the Cameroon Mountains. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 1874, p. 442-445 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Rhampholeon (en)
  2. a et b Petr Nečas, Wolfgang Schmidt, Stump-tailed Chameleons, Miniature Dragons of the Rainforest, The genera Brookesia and Rhampholeon , Frankfurt am Main 2004, Edition Chimaira. ISBN 3-930612-59-3
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 25 juin 2012