Rhadamiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rhadamiste
Rhadamiste tuant Zénobie, par Luigi Sabatelli.
Rhadamiste tuant Zénobie, par Luigi Sabatelli.
Titre
Roi d'Arménie
5153
Prédécesseur Mithridate
Successeur Tiridate Ier
5454
Prédécesseur Tiridate Ier
Successeur Tiridate Ier
Biographie
Dynastie Artaxiades d'Ibérie
Date de décès 58
Père Pharsman Ier d'Ibérie
Conjoint Zénobie

Rhadamiste ou Hradamiste est un roi vassal d'Arménie sous protectorat romain, de 51 à 54.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du roi d'Ibérie Pharsman Ier, et épouse Zénobie, fille de Mithridate, roi d'Arménie, qui était sa cousine.

Il n'en détrône pas moins son beau-père et le fait périr par trahison pour s'emparer de ses États. Attaqué à son tour par le roi parthe Vologèse Ier, il se réfugie dans les États de son père, mais celui-ci, sous prétexte d'un complot que Rhadamiste aurait formé contre lui, le fait assassiner en 58[1].

Pendant qu'il fuit d'Arménie, Rhadamiste, se voyant sur le point de tomber avec Zénobie au pouvoir de l'ennemi, poignarde lui-même cette princesse, et la jette dans l'Araxe. Cet événement tragique longuement évoqué par Tacite dans les Annales a fourni à Crébillon le sujet d'une tragédie : Rhadamiste et Zénobie d'où est tiré le livret de l'opéra de Haendel Radamisto créé en 1720.

Dans la tragédie de Crébillon, Rhadamiste a une fille unique, dont l'existence historique n'est pas attestée :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cyrille Toumanoff Chronology of the early Kings of Iberia Traditio, Vol. 25 (1969), p. 14 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]