Rhacophorus pardalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rhacophorus pardalis

Description de cette image, également commentée ci-après

Rhacophorus pardalis

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Rhacophoridae
Sous-famille Rhacophorinae
Genre Rhacophorus

Nom binominal

Rhacophorus pardalis
Günther, 1858

Synonymes

  • Rhacophorus rizali Boettger, 1899
  • Rhacophorus pulchellus Werner, 1900
  • Rhacophorus pardalis rhyssocephalus Wolf, 1936

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Rhacophorus pardalis est une espèce d'amphibiens de la famille des Rhacophoridae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre, jusqu'à 1 015 m d'altitude dans la péninsule Malaise, aux Philippines, à Bornéo et à Sumatra[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Harlequin Tree Frog (Rhacophorus pardalis).jpg
Harlequin Tree Frog (Rhacophorus pardalis)5.jpg
Harlequin Tree Frog (Rhacophorus pardalis)2.jpg

Rhacophorus pardalis mesure de 39 à 55 pour les mâles et de 55 à 71 mm pour les femelles. Son dos est brun clair à brun rougeâtre et présente souvent un "X" sombre. Des taches blanches sont généralement présentes mais certains individus ont des taches jaunes ou bleues. Ses flancs sont jaune tacheté de noir. Son ventre est jaunâtre veiné d'orangé. Ses pattes sont fortement palmées[3].

Les têtards mesurent jusqu'à 45 mm et sont brun pâle.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Günther, 1858 : Catalogue of the Batrachia Salientia in the collection of the British Museum (texte intégral).
  • Günther, 1858 : Neue Batrachier in der Sammlung des Britischen Museums. Archiv für Naturgeschichte, vol. 24, no 1, p. 319-328 (texte intégral).
  • Werner, 1900 : Reptilien und Batrachier aus Sumatra. Zoologische Jahrbücher. Abteilung für Systematik, Geographie und Biologie der Tiere. Jena, vol. 13, p. 479-508 (texte intégral).
  • Wolf, 1936 : Revision der Untergattung Rhacophorus (ausschliesslich der Madagaskar-Formen). Bulletin of the Raffles Museum. Singapore, vol. 12, p. 137-217 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]