Revue défense nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Revue Défense Nationale[1] (RDN) est une revue mensuelle française créée en 1939, traitant des grandes questions militaires, politiques, sociales, économiques et scientifiques sous l’angle de la stratégie et de la défense. Elle est traditionnellement dirigée par des officiers généraux : son directeur est depuis juillet 2011 l'amiral (2S) Alain Coldefy, et son rédacteur en chef a été le contre-amiral Jean Dufourcq de 2009 à juillet 2014. Le colonel Jérôme Pellistrandi (armée de terre) lui a succédé. Elle est installée au sein de l'École militaire.

Historique[modifier | modifier le code]

La Revue des questions de défense nationale apparaît en mai 1939. Ses créateurs sont des officiers généraux qui constituent le premier Comité de rédaction ; il s’agit des généraux H. Bineau, Henry Freydenberg et Bertrand Pujo, ainsi que du vice-amiral Georges Robert. Sa publication est mensuelle, périodicité qui n’a jamais été modifiée.

Malgré un démarrage prometteur, avec des signatures prestigieuses, notamment le tout premier article, œuvre du maréchal Pétain (qui était alors encore le héros de Verdun et non pas le chef de l’État français), la Revue connait rapidement des difficultés. Les numéros de septembre et d’octobre 1939 sont censurés ; le premier ne paraitra jamais tandis que le second sera incorporé dans celui de novembre. Cependant, la rédaction affirme sa volonté de poursuivre la publication de la revue, ce qu’elle fera jusqu’en juin 1940.

Après avoir cessé toute activité jusqu’en juillet 1945, la Revue prend un nouvel élan à la sortie de la guerre, et change de nom pour devenir Revue de défense nationale. Elle est cette fois présidée exclusivement par le général Henry Freydenberg, toujours épaulé par un comité de direction, mais nouvellement assisté par un comité consultatif comprenant un membre de chaque ministère et présidé par le général d’armée Juin.

Sous le titre Le problème belge, le premier article de la nouvelle revue est une étude du colonel de Gaulle, inspirée par la réoccupation par le Reich, le 7 mars 1936, de la rive gauche du Rhin.

Dès lors, la Revue poursuit sa publication sans interruption, suivant un rythme de onze numéros par an avec un traditionnel numéro d’août-septembre, abandonné en 2010 pour 10 numéros par un an avec un numéro d’été (juillet-août-septembre) consacré à un unique thème et mêlant articles d'actualité et articles issus des archives. Son appellation changera à nouveau plusieurs fois : en 1973 elle devient Défense nationale[2], puis Défense nationale et sécurité collective en 2005 avant de prendre son nom actuel en janvier 2010 de Revue Défense Nationale.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Les articles publiés dans la Revue ne sont pas l'œuvre de journalistes salariés, mais de spécialistes d'horizon divers : politiques, universitaires, militaires, sociologues, politologues, journalistes, scientifiques... Les articles sont soit l'objet de commandes, soit directement proposés par leurs auteurs à la Revue.

En 2014, la RDN a publié 342 articles, représentant 1849 pages se répartissant entre la revue papier et le site internet.

La Revue ne dépend ni d’un ministère ni de l’État, mais vit de ses abonnements, de ses recettes publicitaires et de ses ressources propres. Il existe néanmoins une tradition, qui trouve son origine en sa création, selon laquelle les dirigeants sont des officiers généraux. Voici la liste des directeurs et rédacteurs en chef depuis l’origine :

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le titre de la revue est graphié par elle « Revue Défense Nationale ».
  2. Le titre de la revue était graphié par elle « défense nationale ».

Lien externe[modifier | modifier le code]

Directeur Année Rédacteur en chef
Général H. Bineau 1939
Général Freydenberg 1945 Edmond Delage
M. Mons 1953
Général Freydenberg 1954 Claude E-J Baude
Général Boucherie
Général Bodet 1959
Vice-amiral O'Neill 1964
Général de Brébisson 1969 Général Georges Vincent
Général Soula 1976
Vice-amiral Marcel Duval 1979
1980 Contre-amiral Olivier Sevaistre
Général Jean Richard 1983
1985 Contre-amiral Jacques Hugon
Paul-Marie de la Gorce 1989
Général Philippe Vougny 1995
Général Christian Quesnot 2000 Contre-amiral Georges Girard
Général Bernard Norlain 2008
Juillet 2009 Contre-amiral Jean Dufourcq
Amiral Alain Coldefy Juillet 2011