Reverse graffiti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul "Moose" Curtis à San Francisco

Le Reverse Graffiti (aussi appelé clean tag) est une méthode de création de graffiti sur les murs ou autres surfaces en enlevant de la saleté. Le reverse graffiti est une technique triviale, souvent très facilement réalisable sur tous types de matériaux. Par exemple, on réalise déjà un reverse graffiti lorsqu'on dessine du bout du doigt sur une vitre couverte de buée.

Le reverse graffiti en tant qu'art[modifier | modifier le code]

Développé à l’origine par des artistes de rue tel que l’Anglais Paul "Moose" Curtis[1], les Français Philippe Chevrinais, Delphine Soustelle-Truchi [2],[3],[4]ou le Brésilien Alexandre "Osario" Orion[5], le reverse graffiti devient un art urbain à part entière et donne lieu à de véritables pièces d'art temporaires.

Le reverse graffiti dans la publicité[modifier | modifier le code]

Parce que le Reverse graffiti n'utilise pas de peinture ou d'encre, et donc ne peut pas être accusé de défigurer effectivement un objet, il est souvent considéré comme légal et utilisé pour la publicité. Des entreprises ont utilisé le Clean Tag pour un lancement de produit [6]. Domino's Pizza a également eu recours à cette technique lors d'une campagne publicitaire de grande ampleur aux États-Unis[7] Il est aussi utilisé à des fins politiques par des partis comme le Parti pirate allemand[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]