Return to the 36 Chambers: The Dirty Version

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Return to the 36 Chambers: The Dirty Version

Album de Ol' Dirty Bastard
Sortie Drapeau : États-Unis 28 mars 1995
Enregistré 19941995
Durée 60:05
Genre Rap East Coast, rap hardcore
Producteur Ol' Dirty Bastard, True Master, RZA, Ethan Ryman, Big Dore
Label Elektra

Albums de Ol' Dirty Bastard

Singles

  1. Brooklyn Zoo
    Sortie : 4 janvier 1995
  2. Shimmy Shimmy Ya
    Sortie : 9 mai 1995

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 4.5 étoiles sur 5[1]
Robert Christgau A–[2]
RapReviews (9/10)[3]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5[4]
The Source 4 étoiles sur 5[4]

Return to the 36 Chambers: The Dirty Version est le premier album studio d'Ol' Dirty Bastard, membre du Wu-Tang Clan, sorti le 28 mars 1995.

Succès[modifier | modifier le code]

L'album, qui s'est classé 2e au Top R&B/Hip-Hop Albums et 7e au Billboard 200[5], a été certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA) le 21 juin 1995[6].

Les deux singles extraits de l'album ont obtenu un énorme succès : Shimmy Shimmy Ya est un hymne à l'amour non protégé et Brooklyn Zoo aborde la drogue et la violence dans les rues de Brooklyn.

Récompense[modifier | modifier le code]

L'album a été nommé en 1996 aux Grammy Awards dans la catégorie « Meilleur album de rap ».

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Contient un (des) sample(s) de[7] Durée
1. Intro The First Time Ever I Saw Your Face de Roberta Flack 4:47
2. Shimmy Shimmy Ya I Like It des Emotions

Have Your Ass Home by 11:00 de Richard Pryor
Knocks Me Off My Feet de Stevie Wonder

D'Ya Like Scratchin'? de Malcolm McLaren et la World's Famous Supreme Team
2:41
3. Baby, C'mon Protect Ya Neck du Wu-Tang Clan Brooklyn Zoo d'Ol' Dirty Bastard 3:26
4. Brooklyn Zoo Raw de Big Daddy Kane
Protect Ya Neck du Wu-Tang Clan
3:37
5. Hippa to da Hoppa It's a New Day de Skull Snaps 3:01
6. Raw Hide (featuring Raekwon et Method Man) Rawhide de Frankie Laine 4:02
7. Damage (featuring GZA) 2:47
8. Don't U Know (featuring Killah Priest) Ain't No Sunshine de Lyn Collins 4:26
9. The Stomp 2:22
10. Goin' Down Over the Rainbow de Judy Garland
Rapper's Delight de Sugarhill Gang
4:19
11. Drunk Game (Sweet Sugar Pie) 4:20
12. Snakes (featueing Killah Priest, RZA, Masta Killa et Buddha Monk) Papa Was Too de Joe Tex

I'll Never Do You Wrong de Joe Tex

Bad, Bad Leroy Brown de Jim Croce
5:26
13. Brooklyn Zoo II (Tiger Crane) (featuring Ghostface Killah) Risin' to the Top de Keni Burke

Baby C'mon d'Ol' Dirty Bastard
The Stomp d'Ol' Dirty Bastard
Brooklyn Zoo d'Ol' Dirty Bastard
Drunk Game (Sweet Sugar Pie) d'Ol' Dirty Bastard

Damage d'Ol' Dirty Bastard featuring GZA
7:20
14. Proteck Ya Neck II The Zoo (featuring Brooklyn Zu, Prodigal Sunn, Killah Priest et 60 Second Assassin) Shame on a Nigga du Wu-Tang Clan 4:00
15. Cuttin' Headz (featuring RZA) Ba-Lue Bolivar Ba-Lues-Are de Thelonious Monk

Synthetic Substitution de Melvin Bliss

House of God de Dimensional Holofonic Sound
2:28
Titres bonus CD
No Titre Contient un (des) sample(s) de[7] Durée
16. Dirty Dancin' (featuring Method Man) Drugs and Alcohol de Martin Lawrence 2:42
17. Harlem World Hollywood Swinging de Kool & The Gang
Here I Come de Barrington Levy
6:15

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ol' Dirty Bastard Return to the 36 Chambers: The Dirty Version Overview », Allmusic (consulté le 4 août 2012)
  2. (en) « Ol' Dirty Bastard », Robert Christgau (consulté le 4 août 2012)
  3. (en) « Ol' Dirty Bastard :: Return to the 36 Chambers: The Dirty Version :: Elektra », RapReviews (consulté le 4 août 2012)
  4. a et b Ol' Dirty Bastard Return to the 36 Chambers: The Dirty Version, Mymusic.com. Consulté le 4 août 2012
  5. (en) « Ol' Dirty Bastard Return to the 36 Chambers: The Dirty Version Awards », Allmusic (consulté le 4 août 2012)
  6. (en) « Ol' Dirty Bastard Return to the 36 Chambers: The Dirty Version », RIAA (consulté le 5 mai 2014)
  7. a et b Tracks sampled by Ol' Dirty Bastard, Who Sampled. Consulté le 4 août 2012