Retropinna semoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Retropinna semoni (nom vernaculaire : Éperlan australien) est un petit poisson argenté qui se rencontre dans un grand nombre de rivières du sud-est de l'Australie.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit poisson argenté de 7,5 cm de long en moyenne, 10 cm pour les plus grands.

Distribution[modifier | modifier le code]

Poisson très abondant dans tout le sud-est du continent australien, on le trouve dans toutes les rivières côtières d'Australie-Méridionale, de l'État de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, jusqu'à la rivière Fitzroy au sud-est du Queensland. Il est très abondant dans le Murray et ses affluents notamment le Darling jusqu'à Wilcannia. On trouve des populations isolées dans la rivière Coopers qui se jette dans le lac Eyre et quelques individus de petite taille au nord-ouest de la Nouvelle Galles du Sud et au sud du Queensland.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de petits insectes aquatiques, de tout petits crustacés et de plancton.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Il vit souvent en grands bancs, dans les eaux stagnantes ou calmes. On les trouve souvent dans les billabongs, les barrages, les lacs australiens plus ou moins salés et dans la partie basse des cours d'eau. Bien qu'on ait signalé quelques populations diadromes, ces poissons vivent généralement uniquement en eau douce.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Il se reproduit au printemps dans des eaux de température supérieure à 15 °C. La femelle pond entre 100 et 1 000 œufs qui sont fécondés par le mâle. Les œufs transparents, sphériques, de 0,8 à 1 mm de diamètre rassemblés en grappes vont tomber sur le fond et s'accrocher à la végétation, des débris ou sur le sol. Les alevins naissent 9 à 10 jours après la ponte et mesurent 4,5 à 5 mm de long.

Intérêt[modifier | modifier le code]

Pouvant être utilisé comme poisson d'aquarium pour sa couleur argentée, il est surtout utilisé dans les mares et autres étendues d'eau douce car se nourrissant de larves de moustiques, il permet une démoustification efficace et peu onéreuse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :