Retrocomputing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le retrocomputing, ou rétro-informatique, est une activité consistant à utiliser du matériel et des logiciels informatiques obsolètes. Il s'agit d'un loisir ludique et/ou intellectuel. Concrètement, il peut s'agir de se divertir avec des jeux vidéo anciens (retrogaming) ou de s'amuser à faire fonctionner des ordinateurs généralement jugés inutilisables (Ordinosaure).

Reconnaissance institutionnelle[modifier | modifier le code]

En France, les trois plus importantes associations de rétro-informatique — Silicium à Toulouse, MO5 à Paris et l’ACONIT à Grenoble — sont favorables à l'ouverture un musée de l’informatique et/ou des jeux vidéo[1]. Un musée de l'informatique s'est ouvert à La Défense : son inauguration a eu lieu le 15 avril 2008.

Depuis 1993, la Bibliothèque nationale de France a mis en place une équipe spécialisée dans la patrimonialisation du multimédia, logiciels inclus[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]