Retraite spirituelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Retraite.

Une retraite spirituelle est un temps pris par un individu pour se mettre à l'écart du monde afin de prier, méditer ou encore réfléchir sur sa spiritualité.

L'abbaye de Conques, lieu de retraite spirituelle

Religion catholique[modifier | modifier le code]

Dans la religion catholique, le croyant peut parfois effectuer une retraite avant de recevoir un sacrement.

De nombreuses congrégations religieuses organisent des retraites pour les laïcs dans les monastères. Certaines communautés ont aussi pour mission l'animation de retraites, comme ceux qui pratiquent les Exercices spirituels d'Ignace de Loyola (chez les Jésuites) ou la retraite fondamentale (par les Foyers de Charité).

Le développement d'Internet a permis la création du concept de « retraite en ligne » avec notamment la Retraite dans la Ville[1], inaugurée par des Dominicains en 2003. Cette proposition, pour le temps du carême a ainsi rassemblé plus de 40 500 internautes en 2010, et plus de 51 000 en 2011.

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Sortie de retraite au centre Dhagpo Kagyu Ling en 2004

Le Bouddhisme propose des retraites similaires dans leur objectif à celles des catholiques, avec des pratiques méditatives[2]. Mais il existe surtout une retraite traditionnelle de 1190 jours (parfois dite de "trois ans, trois mois et trois jours")[3] pour les personnes plus engagées dans la voie du bouddhisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide de la retraite spirituelle de Michel Varenne Éditions Bartillat (dix hauts lieux de retraite de toutes les religions).