Rete mirabile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rete mirabile d'un mouton (rm : Rete mirabile)

Un rete mirabile (locution latine signifiant « filet merveilleux », encore traduit par « réseau admirable ») est un système anatomique d'artères et de veines intimement associées (les veines enveloppent les artères), que l'on trouve chez certains vertébrés et qui peut servir à différentes fonctions. Celui des crocodiliens est réputé être le plus sophistiqué.

Réchauffement[modifier | modifier le code]

Une de ces fonctions est de servir d'échangeur thermique chez les ectothermes particulièrement chez les poissons "chauds" comme chez le thon ou le requin : le réseau est formé d'artères, chacune entourée de plusieurs veines. Le sang des artères, qui vient du cœur et se dirige vers les extrémités, est plus chaud que celui des veines, qui revient vers le cœur.

Les capillaires irriguant les parties extérieures du corps entraînent un refroidissement particulièrement important du sang. Le rete mirabile permet au sang refroidi de ces veines de récupérer la chaleur dissipée par les artères grâce à l'enveloppement de celles-ci.

Cette adaptation au climat froid se rencontre entre autres chose chez la loutre de mer, les cétacés et chez les pinnipèdes, des animaux vivant en eau froide (l'eau conduit la chaleur 25 fois mieux que l'air, et refroidit donc le corps des mammifères marins rapidement).

Refroidissement[modifier | modifier le code]

Le rete mirabile permet aussi dans certains cas un refroidissement du corps en accélérant la dissipation thermique.

Échanges gazeux[modifier | modifier le code]

Un tissu très vascularisé dit aussi rete mirabile se trouve chez les poissons, et facilite les échanges gazeux.