Rerir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rerir est un personnage du cycle de Sigurd apparaissant dans la Völsunga saga (1-2). Il est le fils de Sigi et le père de Völsung.

Sigi, roi du Húnaland, fut tué par les frères de sa femme, jaloux de sa puissance. Réunissant une grande armée, Rerir parvint à conserver le royaume de son père. Puis, il tua ses oncles. S'étant emparé de leurs biens, il devint un roi encore plus important que son père.

Rerir se maria, mais les époux ne parvenaient pas à concevoir un héritier. Ils implorèrent les dieux, et leur prière fut entendue par Frigg, qui demanda à Odin de leur venir en aide. Il leur envoya alors Hljód, son óskmær (peut-être une valkyrie). Ayant pris la forme d'une corneille, Hljód remit une pomme au roi, qui en mangea. La reine tomba enceinte, mais sans pouvoir donner naissance à son enfant. Le fait que, comme la grammaire l'indique[1], ce soit le roi, et non la reine, qui ait mangé le fruit, a suscité des interrogations. Margaret Clunies Ross y a toutefois vu une illustration de l'idéologie - fréquemment illustrée dans les mythes nordiques - de la « pseudo-procréation masculine », dans laquelle l'homme s'approprie le rôle reproducteur[2].

Au cours d'une expédition, Rerir mourut de maladie. Son fils Völsung naquit six ans après.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Byock, Jesse L., notes de : The Saga of the Volsungs : the Norse epic of Sigurd the dragon slayer. Intr. and transl. by Jesse L. Byock. Berkeley : University of California press, 1990. P. 113. ISBN 0-520-23285-2.
  2. Clunies Ross, Margaret. Prolonged echoes : Old Norse myths in medieval Northern society. Vol. 1, The myths. Odense : Odense University Press, 1994. (The Viking collection ; vol. 7). P. 183-184. ISBN 8778380081.