Requin-marteau halicorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le requin-marteau halicorne (Sphyrna lewini) est une espèce de poisson appartenant à la famille des Sphyrnidae. Comme toutes les espèces de cette famille, il est facilement reconnaissable à sa tête très aplatie avec les yeux sur les côtés.

Description[modifier | modifier le code]

Cet animal est de taille moyenne à grande puisqu'il peut mesurer jusqu'à 4,3 m et peser plus de 150 kg. Son corps est gris pâle à brun sur le dessus (parfois avec des tonalités verdâtres) et jaune ou blanc cassé dessous. Le lobe inférieur de la queue et les pointes inférieures des pectorales sont marqués de noir, au moins chez les jeunes spécimens. Les dents sont triangulaires, avec des bords externes presque rectilignes, et à implantation oblique. La première nageoire dorsale est grande et triangulaire.

Habitat[modifier | modifier le code]

Présent dans toutes les mers tropicales et tempérées chaudes du monde, il est le requin-marteau le plus abondant dans les eaux côtières mais il est aussi pélagique. Il peut également se trouver dans les bouches de rivière et d'estuaires.

Comportement[modifier | modifier le code]

Certaines populations sont sédentaires tandis que d'autres sont migratrices. Les jeunes forment souvent des bancs dépassant la centaine d'individus. Les adultes vivent de manière solitaire ou en couple.

Ce requin est potentiellement dangereux pour l'homme mais en fait rarement agressif avec les plongeurs.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Cette espèce est vivipare. La période de gestation dure entre 9 et 10 mois. La femelle met bas 15 à 30 jeunes dont la taille à la naissance se situe entre 40 et 55 centimètres. Les petits naissent dans de l'eau très peu profonde où ils grandissent.

Alimentation[modifier | modifier le code]

C'est un gros consommateur de céphalopodes (calmars et pieuvres), et de crustacés (crabes et crevettes).Il est également ichtyophage, se nourrissant à l'occasion d'autres requins, y compris ceux de son espèce. Il montre toutefois une préférence pour les raies à fouets, étant apparemment immunisé contre leurs dards venimeux.

Menace de l'espèce[modifier | modifier le code]

Requins-marteaux séchés, pêchés à Elinkine dans l'embouchure du fleuve Casamance (Sénégal)

Toutes les espèces de requins sont menacées par la surpêche. L'animal est prisé pour ses ailerons, que les Asiatiques consomment en potage. Beaucoup d'individus sont rejetés à l'eau après en avoir été dépouillés. Les ONG réclament des quotas ou un moratoire. Mais il est difficile en mer de lutter contre le braconnage.

Autres requins-marteaux[modifier | modifier le code]

Vous pouvez consulter ici, une liste des autres requins-marteaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Siliotti A. (2006) Poissons de la Mer Rouge. Geodia Edizioni, Vérone, 287 p.