Requin-citron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le requin-citron (Negaprion brevirostris) est une espèce de requin de la famille Carcharhinidae, vivant habituellement près des côtes.

Généralement peu agressif, sa taille le rend cependant dangereux pour l'homme. Il a d'ailleurs été impliqué dans plusieurs attaques sur l'homme.

Le requin-citron faucille (Negaprion acutidens) vivant dans l'océan Indien est parfois aussi dénommé requin-citron.

Description[modifier | modifier le code]

Le requin-citron, est appelé ainsi car il a une couleur plus jaune que les autres requins. Il peut atteindre 3,40 mètres de long. Sa nageoire dorsale postérieure est sensiblement de la même taille que sa nageoire dorsale antérieure. Il peut vivre 25 ans.

Habitat[modifier | modifier le code]

On le trouve essentiellement dans la région subtropicale des côtes atlantiques et pacifiques du Nord et du Sud américain, mais aussi dans les îles du Pacifique et sur la côte ouest de l'Afrique. Pour la sécurité des juvéniles, la femelle met bas dans la mangrove, là où aucun grand requin ne peut se faufiler.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Vivipare, la femelle met au monde, après une période de gestation de 12 mois, une portée comportant de 3 à 20 petits, mesurant 60 à 65 centimètres à la naissance.

Cette espèce de requin a la particularité de mettre au monde sa progéniture sur son lieu de naissance. En effet, les femelles, au terme de leur grossesse, rejoignent l'endroit exact où elles sont nées, quelle qu'en soit la distance[1].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Son alimentation se compose principalement d'autres poissons (environ 80 %), mais peut aussi comporter des mollusques et des crustacés, et parfois même quelques oiseaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kevin A. Feldheim et al., « Two decades of genetic profiling yields first evidence of natal philopatry and long-term fidelity to parturition sites in sharks », Molecular Ecology, vol. 23, no 1,‎ janvier 2014, p. 110-117 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]