Requiem pour un champion (téléfilm)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Requiem pour un champion était une dramatique télévisée en direct écrite par Rod Serling et produite dans le cadre de l'anthologie Playhouse 90. Elle fut diffusée le 11 octobre 1956 sur CBS. Six ans plus tard, une adaptation fut réalisée en 1962 sous la forme d'un film avec Anthony Quinn, Jackie Gleason, et Mickey Rooney dans les rôles principaux.

La dramatique remporta un Peabody Award, la première récompense de ce genre donnée à un scénario, et a contribué à asseoir la réputation de Serling. L'émission était mise en scène par Ralph Nelson et est considérée par les critiques comme un des plus célèbres exemples de dramatique télévisée en direct aux États-Unis, étant en même temps celle de ses œuvres que Rod Serling préférait.

Version à la télévision américaine[modifier | modifier le code]

Requiem pour un champion
Épisode de Playhouse 90
Titre original Requiem for a Heavyweight
Numéro d'épisode Saison 1
Épisode 2
Invités Jack Palance
Keenan Wynn
Ed Wynn
Kim Hunter
Réalisation Ralph Nelson
Scénario Rod Serling
Production Martin Manulis
Durée 73 minutes
Diffusion 11 octobre 1956 sur CBS
Chronologie
Précédent Forbidden Area Sizeman and Son Suivant

Jack Palance joue le rôle de Harlan "Mountain" McClintock, un boxeur autrefois prometteur mais à présent à bout de souffle, qui se trouve face à la fin de sa carrière après avoir été brutalement vaincu par un boxeur plus jeune. Keenan Wynn joue le rôle du manager de McClintock, Maish; le père de Keenan Wynn Ed joue le rôle du soigneur de McClintock, Army.

McClintock souffre des conséquences neurologiques de ses combats. Un médecin refuse de donner un certificat de capacité à McClintock pour d'autres combats, disant qu'un autre match difficile pourrait le rendre aveugle, voire le tuer. La boxe est la seule chose que McClintock ait jamais connue, et il est à la fois terrifié de se trouver dans une telle situation et intensément loyal à Maish, qui l'a géré depuis sa jeunesse. Maish a ses propres problèmes, cependant : il doit de l'argent au Syndicat et a essayé de gagner de l'argent en pariant que McClintock serait mis K.O. tôt dans le match (et en fait, en refusant de se coucher et en supportant les coups avec courage, McClintock a coûté à Maish une fortune).

Kim Hunter joue le rôle de Grace Carney, une conseillère de l'emploi qui essaie d'aider le boxeur à faire la transition vers une nouvelle carrière et qui progressivement se prend d'affection pour McClintock. Maish persuade le boxeur de se réorienter vers le catch professionnel, bien que McClintock soit fier de n'avoir jamais eu un combat arrangé à l'avance et n'aime pas les combats de catch, qui sont mis en scène.

Army est en désaccord avec les plan de Maish et refuse d'y prendre part. Juste avant de monter sur le ring pour son premier match de catch, vêtu d'un costume humiliant (un montagnard), McClintock découvre que Maish a parié contre lui et se sépare de son manager et mentor. Bien qu'il pense que la boxe puisse ruiner la vie des hommes, Maish trouve un autre jeune boxeur prometteur à entraîner. McClintock saisit la chance d'encadrer des enfants dans un camp d'été.

Parce que Serling et Palance étaient tous deux des boxeurs expérimentés, ils ont apporté une certaine authenticité à Requiem pour un champion, bien que très peu de boxe soit montrée pendant l'émission. Requiem pour un champion fut le début de ce qui devint une des équipes créatives les plus couronnées de succès de la télévision américaine, le scénariste Rod Serling et le metteur en scène Ralph Nelson.

Version en DVD[modifier | modifier le code]

Le cinégramme de la dramatique est disponible depuis 2009 aux États-Unis en DVD dans le coffret The Golden Age of Television de la Criterion Collection.

Distribution[modifier | modifier le code]

Version à la télévision britannique[modifier | modifier le code]

La British Broadcasting Corporation diffusa une version de Requiem pour un champion sous le titre Blood money au cours de leur anthologie Sunday Night Theatre le 31 mars 1957. Sean Connery, cinq ans avant de devenir l'interprète de James Bond, avait le rôle principal de McClintock[1], tandis qu'Alvin Rakoff était le producteur et, avec l'accord de Serling, écrivit aussi des scènes nouvelles pour permettre les changements de costume qui prenaient place pendant les pauses publicitaires à la télévision américaine, mais qui ne pouvaient pas être utilisées sur la BBC qui est dépourvue de publicité[2]. Mis à part Connery les autres interprètes étaient Warren Mitchell dans le rôle d'Army et la future épouse de Rakoff, Jacqueline Hill, qui avait recommandé Connery pour le rôle principal[2]. Michael Caine avait un petit rôle dans une des scènes écrites par Rakoff[2].

Version cinématographique[modifier | modifier le code]

Requiem pour un champion

Description de l'image  Requiem for a Heavyweight film.jpg.
Titre original Requiem for a Heavyweight
Réalisation Ralph Nelson
Scénario Rod Serling
d'après sa dramatique télévisée
Acteurs principaux
Durée 95 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ralph Nelson a aussi mis en scène une version cinématographique de Requiem pour un champion avec Anthony Quinn dans le rôle créé par Jack Palance, et Jackie Gleason et Mickey Rooney reprenant les rôles joués à la télévision par Keenan Wynn et son père Ed Wynn. Le rôle de l'assistante sociale Grace Miller revenait dans le film à Julie Harris.

Mohamed Ali, qui utilisait à l'époque son nom originel, Cassius Clay, joue le rôle de l'adversaire de Quinn dans un match de boxe au début du film, une séquence mémorable filmée avec une caméra reprenant le point de vue de Quinn tandis que l'inexorable Clay cogne rapidement et directement vers les spectateurs.

L'histoire de la version cinématographique est plus triste que celle de l'émission télévisée de départ. Mountain doit passer un entretien d'embauche pour un poste d'encadrement dans un camp pour enfants, mais au lieu de cela s'enivre en compagnie de Maish. Il se met lui-même en difficulté dans l'hôtel où l'entretien doit avoir lieu, offrant le spectacle de son ébriété aux propriétaires du camp. Grace suit Mountain chez lui pour essayer de comprendre ce qui s'est mal passé, et bien qu'ils éprouvent une attirance mutuelle, le comportement agressif de Mountain éloigne Grace de lui. En larmes, elle se confronte à Maish, lui reprochant de contrôler Mountain et de ruiner toute chance pour lui de se donner une nouvelle vie.

Pour payer les dettes de jeu de Maish, Mountain accepte de jouer le rôle d'un Indien, catchant avec des nains dans un match arrangé. Humilié, il change d'avis et est sur le point de partir lorsque "Ma" Greeny et ses hommes de main menacent Maish. Dans l'ultime scène du film, Mountain monte sur le ring, sous les quolibets de la foule.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Requiem for a Heavyweight
  • Titre français : Requiem pour un champion
  • Réalisation : Ralph Nelson
  • Scénario et dialogues : Rod Serling d'après sa dramatique télévisée
  • Décors : Francis J. Brady
  • Costumes : John Boxer
  • Photographie : Arthur J. Ornitz
  • Musique : Laurence Rosenthal
  • Production : David Susskind, Jack Grossberg
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue : Anglais
  • Durée : 95 minutes
  • Date de sortie : 1962

Distribution[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Gallagher, « On This Day... 50 Years ago, 31 March 1957 », Radio Times, vol. 332, no 4329,‎ March 31–April 6, 2007, p. 85
  2. a, b et c Requiem for Two Heavyweights