Requiem de la Réconciliation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Requiem de la Réconciliation est une œuvre écrite en collaboration pour commémorer le 50e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il divise la messe des morts catholique romaine en quatorze sections, chacune écrite par un compositeur différent d'un des pays impliqués dans la guerre[1]. Il a été commandé par l'Internationale Bachakademie Stuttgart à Stuttgart, Allemagne et créé par le Gächinger Kantorei, le Krakauer Kammerchor et l'Orchestre philharmonique d'Israël, dirigés par Helmuth Rilling. Un ensemble de 2-CD set contenant l'enregistrement de ce concert a été produit en 1996[2].

Sections de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Prologue (par Luciano Berio, Italie)[3]
  2. Introitus et Kyrie (par Friedrich Cerha, Autriche)
  3. Sequentia - Dies Irae (par Paul-Heinz Dittrich, Allemagne)
  4. Judex ergo (par Marek Kopelent, République tchèque)
  5. Juste judex (par John Harbison, États-Unis)
  6. Confutatis (par Arne Nordheim, Norvège)
  7. Interludium (par Bernard Rands, Royaume-Uni/États-Unis)
  8. Offertorium (par Marc-André Dalbavie, France)
  9. Sanctus (par Judith Weir, Royaume-Uni)
  10. Agnus Dei (par Krzysztof Penderecki, Pologne)
  11. Communio I (par Wolfgang Rihm, Allemagne)
  12. Communio II (par Alfred Schnittke, Russie, laissée incomplète pour cause de maladie et terminée par Guennadi Rojdestvenski)
  13. Responsorium (par Jōji Yuasa, Japon)
  14. Épilogue (par György Kurtág, Hongrie)


Références[modifier | modifier le code]

  1. Britannica Calendar of Events 1995
  2. REQUIEM OF RECONCILIATION - IN MEMORY OF THE VICTIMS OF WORLD WAR II Hänssler
  3. Luciano Berio, Prolog