Repenti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Repenti (homonymie).

Un repenti est une personne qui fait acte de repentance, en référence à un cadre moral, juridique ou religieux.

Origine[modifier | modifier le code]

La législation italienne a créé dans les années 1980 le statut de « collaborateur de justice » dans les domaines du terrorisme, du trafic de stupéfiants et des activités mafieuses (Cosa Nostra, 'Ndrangheta, Camorra). Les personnes qui acceptent de briser l'omertà ou d'une façon plus générale de révéler des informations cachées pour les livrer à la police, bénéficient en échange d'une protection et d'une remise de peine (pentito). Certains « repentis » ayant tenté d'échapper à la justice en livrant de faux aveux, cette législation est devenue depuis 2001 d'un usage plus restrictif.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les Etats-Unis, l'Allemagne et l'Autriche ont mis en place des systèmes similaires.
En France, la Loi Perben II du 9 mars 2004 dispose que toute personne qui prévient la Justice alors qu'elle s'apprêtait à commettre un crime ou un délit ( relevant du terrorisme, de la criminalité organisée ou du trafic de stupéfiants) sera exemptée de peine ou condamnée à une sanction moindre que celle encourue. Dès lors que le témoignage recueilli permet aux enquêteurs d'identifier d'éventuels complices, voire de démanteler des réseaux criminels, la personne peut demander à bénéficier d'une identité d'emprunt afin de se protéger contre d'éventuelles représailles.


Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]