Rendez-vous (film, 1940)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rendez-vous.

Rendez-vous
(The Shop Around the Corner)

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

James Stewart et Margaret Sullavan

Titre original The Shop Around the Corner
Réalisation Ernst Lubitsch
Scénario Samson Raphaelson
Ben Hecht (non crédité)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie romantique
Sortie 1940
Durée 99 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bande-annonce

Rendez-vous (ou The Shop Around the Corner[1]) est un film américain réalisé par Ernst Lubitsch, sorti en 1940.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Budapest, Alfred Kralik et Klara Novak travaillent dans la boutique de maroquinerie de Monsieur Matuschek. Les deux employés ne s'entendent guère. Alfred correspond par petites annonces avec une femme qu'il n'a jamais vue. Il découvre bientôt que cette mystérieuse inconnue n'est autre que Klara, l'employée qu'il déteste au magasin. Sans révéler à celle-ci la vérité, il cherche à se rapprocher d'elle et à s'en faire aimer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Alors que la grande comédie hollywoodienne de cette époque a généralement pour cadre la haute bourgeoisie américaine (comme Indiscrétions, de Cukor, sorti la même année), ce film met en scène des employés, personnages ordinaires, dont la fragilité, mais aussi les mesquineries, sont observées avec humour et humanité par Lubitsch. C'est l'un des rares films de l'époque à aborder le thème du chômage.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ernst Lubitsch tenait à tourner le film avec les comédiens James Stewart et Margaret Sullavan. Le temps que les deux acteurs soient disponibles, il tourna Ninotchka[réf. nécessaire].

L'acteur Frank Morgan (M. Matuschek) est surtout connu en France pour son interprétation dans Le Magicien d'Oz, autre classique de la MGM sorti un an plus tôt.[réf. nécessaire]

Sorti une première fois en France le 12 août 1945 sous le titre Rendez-vous, le film n'eut qu'une brève carrière commerciale. Il fut littéralement redécouvert dans les années 1980, lorsque, ressorti sous son titre original dans la salle parisienne de l'Action Christine, il attira près de 130 000 spectateurs, un record pour une reprise[3]. Il est aujourd'hui considéré comme un des films majeurs d'Ernst Lubitsch.

La pièce originale de Miklós László, Parfumerie, a été l'objet de deux autres adaptations cinématographiques (qui ne sont pas à proprement parler des remakes du film de Lubitsch) :

  • Amour poste restante (In the Good Old Summertime), un film musical de Robert Z. Leonard sorti en 1949[4],
  • et Vous avez un message de Nora Ephron en 1998[5]. Dans ce dernier, les personnages correspondent non plus par lettres mais par Internet, tandis que la librairie tenue par le personnage de Kathleen Kelly a précisément pour enseigne The Shop Around the Corner (titre anglais du film sorti en 1940).

La pièce originale de Miklós László, Parfumerie, a également été adaptée au théâtre, en français, sous le titre La Boutique au coin de la rue :

  • en septembre 2001 au théâtre Montparnasse[6],[7], dans une mise en scène de Jean-Jacques Zilbermann (par ailleurs cinéaste) et Évelyne Fallot. Le spectacle remporta plusieurs Molières ;
  • en janvier 2012 au Centre de culture et de rencontre Sémaphore, à Cébazat[8],[9], dans une mise en scène de Christian Habouzit et une production de la Compagnie les 3 coups.

La pièce de Miklós László a également été adaptée en comédie musicale :

Critiques[modifier | modifier le code]

Pour le magazine Télé Star, Rendez-vous est « Un bijou ! Peinture à la fois tendre et ironique de petits-bourgeois maniérés, succession de quiproquos et de conflits, [il] est une pure merveille qui allie l'intelligence du scénario à l'élégance de la mise en scène, en passant par une interprétation exceptionnelle. Lubitsch est un réalisateur de génie, il le prouve de manière éclatante. »[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lors des différentes ressorties, les distributeurs ont repris le titre original The Shop around the corner
  2. Litt. « La Boutique au coin de la rue »
  3. Histoire des salles sur le site officiel des cinémas Actions
  4. Fiches « In the Good Old Summertime » (1949) sur l'Internet Movie Database.
  5. Fiche « You've Got Mail » (1998), sur l'Internet Movie Database.
  6. Notice bibliographique « La boutique au coin de la rue » (documents d'information) (20010905), dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France.
  7. Notice de spectacle « La boutique au coin de la rue » (20010905), dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France.
  8. Notice bibliographique « La boutique au coin de la rue » (documents d'information) (20120108), dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France.
  9. Notice de spectacle « La boutique au coin de la rue » (20120108), dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France.
  10. Fiche « She Loves Me A (1963), sur Internet Broadway Database.
  11. Notice bibliographique Rendez-vous (documents d'information sur la pièce) (2010), dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France.
  12. Notice de spectacle Rendez-vous (20100914), dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France
  13. Télé Star n° 533, du 20 au 26 décembre 1986, p. 50

Liens externes[modifier | modifier le code]