Rencontres d'Aubrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Rencontres d'Aubrac
Image illustrative de l'article Rencontres d'Aubrac
Conférencier aux Rencontres d'Aubrac

Genre Littérature
Lieu Aubrac Drapeau de la France France
Période août
Capacité 500 personnes environ
Date de création 1994
Fondateurs Francis Cransac
Statut juridique Association loi 1901
Structure-mère Association A la Rencontre d'Ecrivains
Site web Site web de l'association

Les Rencontres d'Aubrac sont un festival littéraire se déroulant sur une semaine, chaque année au mois d'août à Aubrac (Aveyron Drapeau de la France France). Créée il y a 19 ans, cette manifestation est l'un des principaux festivals littéraires en France[1].

Dans le cadre du thème annuel déterminé, le festival présente :

  • une vingtaine de conférences données par des universitaires, écrivains, cinéastes, acteurs
  • trois spectacles (théâtre, concerts, films)
  • des débats et tables rondes thématiques

Historique des Rencontres d’Aubrac[modifier | modifier le code]

Œuvres et thèmes abordés depuis la création de cette manifestation[2].

Cycle Écrivains découvreurs de montagne[modifier | modifier le code]

Cycle Art de raconter[modifier | modifier le code]

  • Génie conteur du Nord (de l’Islande à l’Estonie) en 1999
  • Récits d’aventures sur les routes médiévales européennes en 2001
  • Aubracadabra : Qu’est-ce qu’un conte populaire ? en 2003
  • Aubracadabra : Figures du fantastique dans les contes et nouvelles en 2004
  • Dire les Mythes en 2005
  • Dire les Mythes (nouvelle édition) en 2006
  • Les mythes et les contes ont-ils encore un sens ? en 2007
  • Dire l'Interdit dans les contes, nouvelles, poèmes, chansons, films en 2008
  • Voyage en Absurdie en 2009
  • Vertiges de l'Imposture en 2010

Cycle Imaginaires[modifier | modifier le code]

  • Imaginaires de Jerusalem en 2011
  • Imaginaires de l'Eldorado en 2012
  • Imaginaires de l'Eden en 2013

Les actes de ces rencontres sont régulièrement publiés sous le titre Cahier des Rencontres d’Aubrac. Sont disponibles les Cahiers n°2 (Alexandre Vialatte), n°3 (Littérature de sanatorium), n°4 (Génie conteur du Nord), n°5 (Récits d’aventures sur les routes médiévales européennes)

Détail des thématiques abordées[modifier | modifier le code]

Les Rencontres d'Aubrac 2012[modifier | modifier le code]

Le thème retenu pour 2012, « Imaginaires de l'Eldorado » second volet du cycle des Rencontres d'Aubrac consacré à "L'esprit des Lieux", invitera à se saisir d'un mot d'une grande richesse de sens. Les Imaginaires de l'Eldorado se conçoivent comme la représentation d'un idéal terrestre et accessible dans lequel l'homme fait irruption pour s'emparer de l'abondance. Cette irruption de l'humanité au sein d'une nature bienveillante qui offre tout ce qu'elle cache ordinairement au fond de ses entrailles, à commencer par l'or, débouche non pas sur l’avènement d'une humanité meilleure, mais sur la faute de l'homme corrompu, notion qu'il conviendra d'interroger au travers de ces figures de l’eldorado approche comme : 1. Contrée mythique aux multiples résonnances littéraires et historiques : - mythes d’abondance portes par les traditions orales - fantasmes des voyageurs qui découvrent l’empire du mali, le « pays de l’or », les cités de l’or… - projets politiques et idéals de ceux qui opèreront la conquête du « nouveau monde » pour le compte des empires espagnol et portugais au XVIe siècle - rêve comme solution à leur propre misère pour les migrants européens partis à la conquête de l’ouest américain, dans une rue vers l’or comme vers les terres - les aveyronnais en argentine… - pays rêve comme centre incontournable, indispensable d’expression intellectuelle et artistique 2. Univers utopique ou se concrétiseraient les idéaux des philosophes des lumières posant le problème de l’argent associe à la question du bonheur, comme dans le candide de voltaire ou l’eldorado se révèle un archétype du conte 3. Le lieu de fantasmes de pouvoir - soif de richesses, courses aussi multiples qu’effrénées à l’enrichissement matériel, marqué par ses cortèges de pillages, de violences faits aux hommes, des indigènes massacrés aux esclaves volés pour assurer l’exploitation - véritables moteurs pour les sociétés modernes, quand les pays occidentaux scintillent en mirages pour les migrants des pays du sud 4. Le lieu de quêtes matérielles - déjà à l’œuvre dans les pratiques de transmutation de métaux en or, de l’Europe à la Chine jouant également en principe d’éternité - un vecteur de l’inconscient collectif (désir d’or sous toutes ses facettes - de l’architecture au design, des modes mettant l’or en relief aux « bling-bling » toutes catégories). Des récits innombrables dans toutes les cultures témoignent de cette quête matérielle et idéelle, de ses enjeux, périls, réussites éphémères ou plus durables, comme de ses échecs et de ses drames humains. Mais derrière cette avidité, ce peut être aussi une sorte de quête d’absolu qui conduit à chercher l’Eldorado… Des écrivains, universitaires et artistes de tous les continents nous rejoindront pour oser de belles conquêtes et découvertes de sens et d’émotions artistiques.

Portée nationale du festival[modifier | modifier le code]

Suivi dans la presse[modifier | modifier le code]

Le festival fait l'objet de nombreux articles dans la presse nationale et la presse locale[3].

Compte-rendu des Rencontres d'Aubrac[modifier | modifier le code]

Les Rencontres d'Aubrac font l'objet d'un suivi intégral vidéo assuré par la MSH, dans le cadre du projet AAR (archives audiovisuelles de la recherche). L'intégralité des communications est ainsi indexé et disponible en vidéo[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le festival des Rencontres d'Aubrac est soutenu entre autres par le Centre National du Livre [1]
  2. Détail des programmes historiques sur le site internet de l'association Historique des programmes des Rencontres d'Aubrac [2]
  3. Consulter les revues de presse de l'édition 2008 et de l'édition 2009 du festival.
  4. Voir les Rencontres d'Aubrac en vidéo sur le site des Archives Audiovisuelles de la Recherche [3]

Liens[modifier | modifier le code]