Renato Zero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Renato Zero

alt=Description de l'image Paoli Fazio Zero cropped.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Renato Fiacchini
Naissance 30 septembre 1950 (64 ans)
Rome
Site officiel [1]
Logo

Renato Zero, alias Renato Fiacchini, (Rome, 30 septembre 1950) est un auteur-compositeur-interprète italien contemporain.

Véritable « chanteur acteur » au comportement provocateur, il a publié à ce jour 30 albums y compris les live et 2 compilations officielles, et a écrit plus de 500 chansons, ainsi que de nombreux textes et musiques pour d'autres artistes. Il s'agit de l'un des auteurs italiens ayant eu le plus de succès et parmi les plus connus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sixties[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Renato Fiacchini est né à Rome le 30 septembre 1950. Son groupe sanguin est plutôt rare, le 0 Rh négatif - également le titre d'une chanson de l'album Erozero de 1979. Fils de Ada, une infirmière, et Domenico, un policier des Marches, Renato a passé son adolescence dans le village de Montagnola (expérience qui a inspiré la chanson Périphérie, également tirée de l'album Erozero). Il a fréquenté l'école jusqu'en troisième, après quoi il se consacre pleinement à ses véritables passions : la musique, la danse, le chant, le théâtre.

Jeune, il commence à se déguiser et à se produire dans des petites salles de Rome, en prenant, comme par défi aux nombreuses critiques (« Vous êtes un zéro », phrase qu'il s'est le plus souvent entendue répéter) justement le nom de « Renato Zero ». À 14 ans, il obtient son premier contrat, au "Ciak" de Rome pour 500 lires par jour. Il est remarqué par Don Lurio, au Piper, célèbre boîte de nuit toujours à Rome.

C'est précisément dans ces années-là que se lie d'amitié avec Loredana Bertè et Mia Martini, trio. Il a fait partie avec Loredana Berté de "I Collettoni". En 1965, il enregistre ses premières chansons – Tu, Si, Il deserto, Solitudine – qui ne seront jamais publiées. Pour le premier 45 tours, il faut attendre 1967 : Non Basta sai / In mezzo ai guai produit par Gianni Boncompagni, auteur du texte sur une musique de Jimmy Fontana). Le disque se vendra à seulement 20 exemplaires puis sera inséré en cadeau sur le VHS la notte di Icaro, environ 20 ans plus tard !

Zero interprète le vendeur de bonheur dans Orfeo 9 (it)par Tito Schipa Jr., fait de la figuration dans certains films de Federico Fellini (Satyricon et Casanova) et fait partie de la distribution de la version italienne de la comédie musicale Hair, avec entre autres Loredana Bertè et Teo Teocoli.

La construction du personnage[modifier | modifier le code]

Mais à la fin des années soixante, qui marquent le passage de la phase naïve du beat (1964-1967) à l'engagement politique de l'après-68, Renato peine à trouver une identité. C'est au début des années 1970, avec l'avènement du glam rock, avec fard, brillants et paillettes, qu'il pourra proposer un nouveau personnage.

Les deux âmes[modifier | modifier le code]

Ce personnage sera provocateur et Zero le présentera dans des morceaux comme Mi vendo ("je me vends" : cri sérieux mais effronté d'un « prostitué heureux ») et, plus généralement, dans l'album Zerofobia. Dans la période suivante (album Zerolandia terre promise de l'amour et de l'amitié, sans distinction de sexe) on y trouve des morceaux comme Il triangolo, Fermo Posta et Sbattiamoci, avec des messages anti-avortement, déjà présents dans les premiers albums comme Sogni nel buio, contre la drogue (La tua idea, entièrement écrite par Renato, paroles et musique, Non passerà, Uomo no et L'altra bianca), ou encore contre le sexe trop facile (Sesso o esse).

1973-1979 – Les premiers albums et l'accession au succès[modifier | modifier le code]

1970 est l'année de Hair, version italienne du musical américain[1]. Outre le jeune chanteur romain, adhèrent au projet des jeunes tels que Teo Teocoli. Il montera sur scène au théâtre Sistina de Rome. En 1973 il sort le premier album officiel de sa carrière, intutlé No! Mamma, no!, enregistré en studio. Restent célèbres, par dessus tout, les chansons Paleobarattolo (qui sera réinsérée dans l'album Sulle tracce dell'imperfetto, dans lequel il sera accompagné, à la fin, par un medley instrumental des chansons La favola mia, Il carrozzone, Amico et Il cielo) et No! Mamma, no!. En 1974 naît Invenzioni avec des morceaux tels que : Qualcuno mi renda l'anima, L'evento, Tu che sei mio fratello, Depresso.

Au début de 1976, il prépare un nouvel album et sa première tournée, toujours avec un même fil conducteur : Trapezio. Pour la première fois, il entre au classement du hit-parade des disques les plus vendus ; son 45 tours Madame/ Un uomo da bruciare, atteint la quinzième position. Durant cette même période, en 1977, il est présent dans l'émission RAI Zero & Company. Renato Zero se remet au travail, réalisant Zerofobia. Au printemps, aura lieu un spectacle plein de succès, reprenant le même titre que l'album. Le disque connaîtra un grand succès à la vente, tout comme le 45 tours Mi vendo/Morire qui.

En 1978, il crée la "Zeromania Music Edizioni" et une nouvelle étiquette : "Zerolandia", distribuée par la maison de disques RCA. Après l'album précédent, le public attend toujours plus et l'artiste publie Zerolandia, une sorte de voyage sans passeport, dans le temps et sur la terre sans certitude. Des morceaux tels que La favola mia, Sogni di latta, Triangolo, Sesso o esse, Sbattiamoci, Una guerra senza eroi, Uomo no, deviennent immédiatement de véritables morceaux cultes, et le 45 tours grimpe immédiatement aux sommets du hit-parade, tout comme l'album.

En 1979 sort, dans les salles de cinéma, un film le mettant en scène, Ciao nì!, qui connaît un grand succès. La même année, il loue un chapiteau auprès du cirque Togni et le baptiste Zerolandia. Il publie un nouveau travail discographique, intitulé EroZero, logica conseguenza del precedente. Son 45 tours contenant Il carrozzone/Baratto et l'album lui-même, arriveront en première place du hit-parade et y resteront huit semaines. En septembre, il remporte la «Gondola d'Oro», grâce aux ventes de son single. Mechanic Escap

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. biografiazeromania.it