Renato Cesarini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renato Cesarini
Renato Cesarini-Chacarita-1936.jpg
Cesarini aux Chacarita Juniors
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie / Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 11 avril 1906
Lieu Senigallia (Italie Drapeau : Italie)
Décès 24 mars 1969 (à 62 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine Drapeau : Argentine)
Période pro. 1925-1937
Poste Milieu de terrain & attaquant
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : Argentine Borgata Palermo
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1925-1927 Drapeau : Argentine Characita Juniors ?? (?)
1928 Drapeau : Argentine Club Alvear ?? (?)
1929 Drapeau : Argentine Ferrocarril Midland ?? (?)
1929 Drapeau : Argentine Characita Juniors ?? (?)
1929-1935 Drapeau : Italie Juventus 147 (54)[1]
1936 Drapeau : Argentine Characita Juniors 8 (3)
1936-1937 Drapeau : Argentine River Plate 23 (7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1926 Drapeau : Argentine Argentine 2 (1)
1931-1935 Drapeau : Italie Italie 11 (3)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1940-1942 Drapeau : Argentine River Plate
1946-1948 Drapeau : Italie Juventus
1949 Drapeau : Argentine Banfield
1950 Drapeau : Argentine Boca Juniors
1950-1958 Drapeau : Argentine River Plate
1959-1961 Drapeau : Italie Juventus
1967-1968 Drapeau : Argentine Argentine
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Renato Cesarini (né le 11 avril 1906 à Senigallia dans la province d'Ancône en Italie et mort le 24 mars 1969 à Buenos Aires en Argentine, est un joueur professionnel (milieu de terrain ou attaquant) et entraîneur de football italo-argentin (oriundo).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Senigallia (dans le quartier de Castellaro) en 1906 dans les Marches en Italie centrale, sa famille émigre à Buenos Aires en Argentine alors qu'il n'a que quelques mois.

Joueur[modifier | modifier le code]

Il commence à jouer dans divers clubs porteños (en particulier le Chacarita Juniors) à l'époque où le championnat d'Argentine était encore amateur.

En 1929, il retourne vivre quelques années en Italie et évolue dans le club piémontais de la Juventus. Surnommé ou encore Tano[2], il fait ses débuts en championnat d'Italie contre Napoli le 22 mars 1930 (match nul 2-2). Il gagne par la suite 4 championnats avec le club turinois (génération appelée le Quinquennat d'or).

Après la professionnalisation du championnat d'Argentine en 1936, il retourne jouer dans un club avec lequel il a déjà joué deux fois, le Chacarita Juniors, puis part la même année dans le grand club de Buenos Aires, la CA River Plate, avec qui il finit sa carrière en 1937.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Après sa retraite, il entraîne quelques clubs argentins entre 1940 et 1967 (River Plate, Banfield et Boca Juniors) et lance la carrière du jeune Omar Sivori, mais il est surtout connu pour avoir entraîné la sélection argentine entre 1967 et 1968, ainsi que la Juventus en Italie une première fois entre 1946 et 1948 (dirigeant son premier match sur le banc bianconero le 22 septembre 1946 lors d'une victoires à l'extérieur 3-1 en Serie A sur l'Atalanta[3]), puis entre 1959 et 1960 (il dirige au total 76 matchs sur le banc de la Juve dont 40 succès[4]). Avec les bianconeri, il remporte notamment deux fois la Serie A et une fois la Coppa Italia.

Postérité[modifier | modifier le code]

  • Une expression italienne porte aujourd'hui son : « Zona Cesarini » (Zone Cesarini), due au fait qu'il marque le but décisif de la victoire à la dernière minute le 13 décembre 1931 lors d'un match amical contre la Hongrie (3-2) au Stadio Filadelfia de Turin. L'expression est toujours d'actualité en Italie lorsqu'un joueur marque le but de la victoire dans les dernières secondes de jeu.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Juventus
 
Drapeau : Argentine River Plate

Sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Italie

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Juventus

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Cesarini sur Myjuve.it
  2. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net
  3. (it) Renato Cesarini (entraîneur) sur Myjuve.it
  4. (it) Renato Cesarini — Partite Disputate: Totale

Article connexe[modifier | modifier le code]