Renaissance (roman, Keyes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renaissance (homonymie).
Renaissance
Auteur Gregory Keyes
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Rebirth
Éditeur original Del Rey Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 31 juillet 2001
ISBN original 978-0345446107
Version française
Traducteur Rosalie Guillaume
Lieu de parution Paris
Éditeur Fleuve noir
Collection Star Wars no 50
Date de parution 27 juin 2002
Type de média Livre papier
Nombre de pages 288
ISBN 978-2265069268
Série Le Nouvel Ordre Jedi
Chronologie
Précédent L'Aurore de la victoire I : Conquête Étoile après étoile Suivant

Renaissance (titre original : Rebirth) est un roman de science-fiction écrit par Gregory Keyes. Publié aux États-Unis par Del Rey Books en 2001[1],[2], il a été traduit en français et publié par les éditions Fleuve noir en 2002[2],[3]. Ce roman, se déroulant dans l'univers étendu de Star Wars, est le huitième tome de la série Le Nouvel Ordre Jedi, formée de dix-neuf livres, mettant en scène la guerre contre les Yuuzhan Vong. Avec le roman Conquête qui le précède, il compose le sous-cycle appelé L'Aurore de la victoire.

Résumé[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Le Nouvel Ordre Jedi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Nouvel Ordre Jedi.
  1. Vecteur Prime (Vector Prime) – 25 ap. BY
  2. La Marée des ténèbres I : Assaut (Dark Tide I: Onslaught) – 25 ap. BY
  3. La Marée des ténèbres II : Naufrage (Dark Tide II: Ruin) – 25 ap. BY
  4. Les Agents du chaos I : La Colère d'un héros (Agents of Chaos I: Hero's Trial) – 25 ap. BY
  5. Les Agents du chaos II : L'Éclipse des Jedi (Agents of Chaos II: Jedi Eclipse) – 25 ap. BY
  6. Point d'équilibre (Balance Point) – 26 ap. BY
  7. L'Aurore de la victoire I : Conquête (Edge of Victory I: Conquest) – 26 ap. BY
  8. L'Aurore de la victoire II : Renaissance (Edge of Victory II: Rebirth) – 26 ap. BY
  9. Étoile après étoile (Star by Star) – 27 ap. BY
  10. Sombre Voyage (Dark Journey) – 27 ap. BY
  11. Derrière les lignes ennemies I : Le Rêve rebelle (Enemy Lines I: Rebel Dream) – 27 ap. BY
  12. Derrière les lignes ennemies II : La Résistance rebelle (Enemy Lines II: Rebel Stand) – 27 ap. BY
  13. Le Traître (Traitor) – 27 ap. BY
  14. La Voie du destin (Destiny's Way) – 28 ap. BY
  15. L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire (Force Heretic I: Remnant) – 28 ap. BY
  16. L'Hérétique de la Force II : Les Réfugiés (Force Heretic II: Refugee) – 28 ap. BY
  17. L'Hérétique de la Force III : Réunion (Force Heretic III: Reunion) – 28 ap. BY
  18. L'Ultime Prophétie (The Final Prophecy) – 28 ap. BY
  19. La Force unifiée (The Unifying Force) – 29 ap. BY

Le Nouvel Ordre Jedi en comics[modifier | modifier le code]

La période du Nouvel Ordre Jedi a inspiré deux séries de comics.

  • Une mini-série de quatre numéros racontant les réactions des différents héros à la mort de Chewbacca est parue en 2000 chez Dark Horse. Elle est écrite par Darko Macan et dessinée par un collectif d'artiste. Dans les pays francophone, la série est parue dans le tome trois de la collection La Nouvelle République des éditions Delcourt en 2007.
  • Une autre série de comics prenant place dans la période du Nouvel Ordre Jedi est parue chez Dark Horse entre 2009 et 2011. Les dix-sept chapitres répartis sur trois arcs distincts ont été écrits par Tom Taylor et dessinés par Colin Wilson. Les éditions Delcourt ont traduit l'intégralité de la série dans trois tomes reprenant chacun un arc de la série. Ils ont pour nom : Réfugiés, Rescapés et Vérités.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bibliography: Rebirth », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 11 novembre 2013)
  2. a et b « Renaissance », sur www.starwars-universe.com (consulté le 7 janvier 2014)
  3. « Renaissance », sur NooSFere (consulté le 11 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]