Renée Björling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Renée Björling

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographiée en 1919

Nom de naissance Renée Louise Björling
Naissance 10 juillet 1898
Île de Lovö (Lac Mälar)
Comté de Stockholm, Suède
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Décès 4 mars 1975 (à 76 ans)
Täby
Comté de Stockholm, Suède
Profession Actrice
Films notables Jeux d'été
Une leçon d'amour
La Jeune Fille sous la pluie
Séries notables Foreign Intrigue
Avec Ragnar Widestedt (à g.) et Ivan Hedqvist,
dans Dunungen (1919)

Renée Björling est une actrice suédoise, de son nom complet Renée Louise Björling, née le 10 juillet 1898 sur l'île de Lovö (en) (Lac Mälar, Comté de Stockholm), morte le 4 mars 1975 à Täby (Comté de Stockholm).

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1915 à 1917, Renée Björling étudie l'art dramatique à l'école (Dramatens elevskola en suédois) du Théâtre dramatique royal (Kungliga Dramatiska Teatern en suédois, abrégé Dramaten) de Stockholm, où elle enseignera plus tard. Très active au théâtre durant sa carrière, elle joue notamment au Dramaten dans environ cent-trente pièces, dès 1915.

Parmi ses partenaires au Théâtre dramatique royal, mentionnons Gunnar Björnstrand (ex. : L'Avare de Molière en 1935), Lars Hanson (ex. : Roméo et Juliette de William Shakespeare en 1936), Anita Björk (ex. : L'Invitation au château de Jean Anouilh en 1951), Jarl Kulle (ex. : L’Orestie d'Eschyle en 1954), ou encore Gunn Wållgren (ex. : Ivanov d'Anton Tchekhov en 1957).

Toujours au Dramaten, elle croise aussi à plusieurs reprises Alf Sjöberg, d'abord comme acteur (ex. : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau en 1927), puis comme metteur en scène (ex. : Les Mouches de Jean-Paul Sartre en 1945, avec Stig Järrel et Mai Zetterling), ainsi que Mimi Pollak, également comme actrice (ex. : La Cerisaie d'Anton Tchekhov en 1946) et metteuse en scène (ex. : La Puce à l'oreille de Georges Feydeau en 1968). Elle se produit pour la dernière fois au Dramaten en 1971, dans Les Troyennes d'Euripide (adaptation de Jean-Paul Sartre), avec Gunnel Lindblom et Mona Malm.

Au cinéma, Renée Björling débute enfant dans le film muet Le Père, sorti en 1912, adapté de la pièce éponyme d'August Strindberg. Son deuxième film est Dunungen (sv) (1919), adaptation de la pièce du même titre de Selma Lagerlöf (elle interprète trois fois cette pièce au Dramaten, en 1917, en 1928, et enfin en 1950, aux côtés d'Allan Edwall, Jarl Kulle, Max von Sydow et Ingrid Thulin). Le troisième est Klostret i Sendomir de Victor Sjöström (1920). En tout, elle collabore à quatorze films muets jusqu'en 1928.

Après l'avènement du parlant, elle contribue à vingt-quatre autres films suédois (le premier sorti en 1932), dont Jeux d'été (1951, avec Maj-Britt Nilsson, Alf Kjellin et Mimi Pollak), Un été avec Monika (1953, avec Harriet Andersson et Lars Ekborg), Une leçon d'amour (1954, avec Eva Dahlbeck, Gunnar Björnstrand et Harriet Andersson) et Rêve de femmes (1955, avec Eva Dahlbeck, Harriet Andersson et Gunnar Björnstrand), réalisés par Ingmar Bergman — qu'elle retrouve quatre fois au Dramaten comme metteur en scène, notamment en 1964 pour Hedda Gabler d'Henrik Ibsen —.

Citons encore La Jeune Fille sous la pluie d'Alf Kjellin (1955, avec Gunnel Lindblom, Bibi Andersson et Alf Kjellin) et Nattens ljus de Lars-Eric Kjellgren (1957, avec Lars Ekborg et Gunnar Björnstrand). Son dernier film est Kärlekens decimaler (sv) d'Hasse Ekman, avec Stig Järrel, Eva Dahlbeck et Hasse Ekman, sorti en 1960.

À la télévision, Renée Björling participe d'abord à un épisode, diffusé en 1955, de la série américaine Foreign Intrigue, tournée dans les studios de la Svensk Filmindustri. Puis elle interprète Mme Higgins en 1968, dans le téléfilm Pygmalion, adaptation de la pièce du même titre de George Bernard Shaw, avec Gunnar Björnstrand (Henry Higgins) et Harriet Andersson (Eliza Doolittle) ; à noter qu'en 1952 au Dramaten, elle tenait déjà le même rôle, Lars Hanson personnifiant Henry Higgins, Anita Björk étant Eliza Doolittle, dans une mise en scène d'Alf Sjöberg.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre (au Dramaten)[modifier | modifier le code]

(sélection)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :