René de Voyer de Paulmy d'Argenson (1623-1700)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marc-René d'Argenson.

René de Voyer de Paulmy d'Argenson

Naissance 13 décembre 1623
Blois
Décès mai 1700
Nationalité Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Profession
Ascendants
Descendants
Famille

René de Voyer de Paulmy d'Argenson, chevalier, seigneur d'Argenson et de Vueil-le-Mesnil, comte de Rouffiac, est un diplomate français né à Blois le 13 décembre 1623 et mort en mai 1700.

Fils de René de Voyer de Paulmy d'Argenson et d'Hélène de La Font, il fut nommé conseiller au parlement de Rouen le 26 août 1642, fut intendant subdélégué de son père dans les élections de Saintes et de Cognac le 1er novembre 1644, et dans la généralité de Poitiers le 2 janvier 1646.

Nommé maître des requêtes le 4 août 1649, il devint le 4 septembre suivant, conseiller d'État, et remplaça son père dans son ambassade de Venise, où il résida jusqu'au 28 novembre 1655.

Le 25 janvier 1654, le roi érigea en sa faveur en comté, la terre de Rouffiac, en Angoumois. Il obtint des lettres de maître des requêtes honoraire le 14 février 1657. Il fut l'ami de Jean-Louis Guez de Balzac.

Il épousa le 8 mai 1650 Marguerite Houlier de La Pouyade. Ils eurent sept enfants :