René Ricard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricard (homonymie).

Albert René Ricard est un artiste américain, à la fois poète et journaliste, né en 1946 à Acushnet[1] dans le Massachusetts et mort le 1er février 2014[1] au Bellevue Hospital à Manhattan[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il grandit à New Bedford, Massachusetts. Adolescent, il se réfugie à Boston, et se fond dans le milieu littéraire local. À l'âge de 18 ans, il va vivre à New York pour rejoindre la scène artistique proche d'Andy Warhol. Il fait d'ailleurs des apparitions dans des films anthologiques de ce dernier : Kitchen (1965) et Chelsea Girls (1966).

Au mois de décembre 1981, Ricard donne un coup de pouce à la carrière de Jean-Michel Basquiat en publiant le premier article d'ampleur sur l'artiste, publié dans le magazine Artforum sous le titre de « The Radiant Child ».

René Ricard dans la fiction[modifier | modifier le code]

Son rôle est joué par Michael Wincott dans le film biographique sur Basquiat réalisé par Julian Schnabel sorti sous le titre Basquiat (1996).

Notes et références[modifier | modifier le code]