René Le Hérissé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René Le Hérissé
René Le Hérissé en 1913
René Le Hérissé en 1913
Fonctions
Député d'Ille-et-Vilaine
14 février 188631 mai 1910
Réélection 22 septembre 1889, 20 août 1893, 8 mai 1898, 27 avril 1902, 20 mai 1906
Groupe politique Gauche républicaine, non inscrit
Sénateur d'Ille-et-Vilaine
13 juillet 191310 janvier 1920
Groupe politique Gauche républicaine
Maire d'Antrain
1888 – 1889
Prédécesseur François Lepennetier
Successeur Henri Nicolle
Maire d'Antrain
1892 – 1894
Prédécesseur Henri Nicolle
Successeur François de Guiton
Maire d'Antrain
10 mai 190823 mai 1922
Réélection 12 mai 1912, 7 décembre 1919
Prédécesseur François de Guiton
Successeur Auguste Le Hérissé
Biographie
Date de naissance 14 décembre 1857
Lieu de naissance Antrain
Date de décès 23 mai 1922 (à 64 ans)
Lieu de décès Antrain

René Félix Le Hérissé, né le 14 décembre 1857 à Antrain (Ille-et-Vilaine) où il est mort le 23 mai 1922, est un homme politique français. Député (1886-1910), puis sénateur, il fut boulangiste, nationaliste et antidreyfusard. Il fut aussi l’un des plus ardents anticléricaux de la classe politique d’Ille-et-Vilaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Militaire de formation, il sort de l'École militaire de Saint-Cyr en 1878 avec le grade de sous-lieutenant. En 1883, il est promu lieutenant au 24e régiment de dragons.

En 1886, alors qu'il s'apprête à être nommé capitaine, il abandonne la carrière militaire pour se consacrer à la politique. Riche propriétaire terrien, il est choisi comme candidat républicain lors de l'élection législative partielle organisée à la suite de la démission de Ferdinand Baston de La Riboisière. Il siège alors dans les rangs de la gauche radicale. Il est également élu conseiller général du canton d'Antrain cette même année. En 1887, bien qu'étant à 30 ans un des plus jeunes membres de la Chambre des députés, il entre au bureau de l'assemblée dont il devient secrétaire en 1888. Il en démissionne en octobre de la même année lors du conflit qui éclate entre les questeurs et les journalistes parlementaires. Il fait partie du front républicain national qui soutient le général Boulanger et conduit à sa première élection comme député de l'Aisne en juillet 1888. Son engagement boulangiste est également marqué par son poste de directeur politique du journal La Cocarde. Cela lui vaut cependant d'être révoqué un temps de son poste de maire d’Antrain[1].

La fin du boulangisme ne l'empêchera pas de poursuivre sa carrière politique en étant constamment réélu député jusqu'en 1910 avant de siéger au Sénat de 1913 à 1920. Maire d'Antrain pendant 17 ans (1908 à 1922), il fut également chevalier de la Légion d'honneur.

L'hôpital local d'Antrain porte son nom[2].

Mandats électoraux[modifier | modifier le code]

Sénateur
  • 13/07/1913 - 10/01/1920 : sénateur d'Ille-et-Vilaine
Député
  • 14/02/1886 - 11/11/1889 : député d'Ille-et-Vilaine
  • 22/09/1889 - 14/10/1893 : député d'Ille-et-Vilaine
  • 20/08/1893 - 31/05/1898 : député d'Ille-et-Vilaine
  • 08/05/1898 - 31/05/1902 : député d'Ille-et-Vilaine
  • 27/04/1902 - 31/05/1906 : député d'Ille-et-Vilaine - Non inscrit
  • 20/05/1906 - 31/05/1910 : député d'Ille-et-Vilaine - Gauche démocratique
Conseiller général
  • 1886 - 1889 : conseiller général d'Ille-et-Vilaine (élu dans le canton d'Antrain)
Conseiller municipal / Maire
  • 1888 - 1889 : maire d'Antrain
  • 1889 - 1892 : conseiller municipal d'Antrain
  • 1892 - 1894 : maire d'Antrain
  • 1908 - 1922 : maire d'Antrain

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Le Hérissé, Le cyclisme militaire, Paris, H. Charles-Lavauzelle,‎ 1897, in-16°, 54 p.
  • Charles Duhemme (préf. René Le Hérissé), Le Général Boulanger et le parti républicain national, Paris, C. Blot,‎ 1889, in-8°, 40 p.
  • René Le Hérissé, Voyage au Dahomey et à la Côte d’Ivoire, Paris, H. Charles-Lavauzelle,‎ 1903, in-8°, 268 p. (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adolphe Robert, Edgar Bourloton & Gaston Cougny (dir.), Dictionnaire des parlementaires français (1789-1899), vol. IV : LAV-PLA, Paris, Bourloton,‎ 1891, in-8, 640 p. (lire en ligne), p. 77
  2. Présentation de l'hôpital René Le Hérissé sur le site de la Fédération hospitalière de France