René Grandjean (aviation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir René Grandjean.
René Grandjean.jpg

René Grandjean ( à Bellerive à Lausanne) est un constructeur d'avions et pilote suisse

Enfance[modifier | modifier le code]

Fils d'un des secrétaires du baron Adolphe de Rothschild, il est né le . En 1890, sa famille se rend à Paris avant de retourner en Suisse en 1896 où son père fait construire un moulin et une grande scierie.

Les premiers pas dans la vie active[modifier | modifier le code]

En 1902, à 18 ans, il part à Paris où il travaille en tant que chauffeur chez le marquis de Montebello. Puis en 1904, il retourne en Suisse afin d'effectuer son service militaire avant de devenir, un an plus tard, le chauffeur du 'sultan Omar BEY'

L'aviation[modifier | modifier le code]

Il se lance ensuite dans l'aviation en construisant lui-même, dans sa grange familiale à Bellerive (Vaud) (Vully), son propre avion qui fut piloté la première fois par Ernest Failloubaz, le 10 mai 1910. Le 18 juin 1911, suite à l'offre d'un prix par la Conseil d’État du Canton de Vaud pour le premier aviateur qui réussira la traversée du Lac de Neuchâtel, il pilotera son nouvel avion "Libellule" de 500 kg. L'itinéraire choisi, la ligne droite entre Les Planeyses et Avenches. Après le décollage, vers le milieu du lac, son moteur qui perd de l'huile, a des ratés et s'arrête. Dès lors, avec l'aide du vent, le Joran et en planant, Grandjean arrive à poser, son avion dans les roseaux à Delley-Portalban, avec un pêcheur comme témoin de son exploit. Son avion a été démoli[1].


Quelques dates:

  • 14-21 septembre 1910 : meeting à Viry (avion Grandjean démoli)
  • 8-10 octobre : Meeting de Berne
  • 12 octobre 1910 : interdit sur la place d'Avenches ⇒ fin de la collaboration avec Failloubaz
  • Dübendorf : Construction du 1er avion à moteur suisse
  • 4 décembre 1911 : Prix d'aviation de l'Automobile-Club de Suisse
  • 4-20 février 1912 : Le premier « avion à skis» du monde
  • 4 septembre 1912 : Prix Eynard Villeneuve-Genève sur hydravion
  • 1914 : il fait partie des 12 pilotes mobilisés à Berne, il entre en service avec l'appareil qu'il a construit

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1923, il épouse une fille de Nice Pierrine Picchirilli.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Journal de Genève, 18 juin 1981

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :