René Charles Joseph Maire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maire (homonymie).

René Charles Joseph Maire, né le 29 mai 1878 à Lons-le-Saunier (Jura), mort le 24 novembre 1949 (à 71 ans) à Alger, est un universitaire, mycologue et botaniste français.

René Maire

Biographie[modifier | modifier le code]

René Maire est né le 29 mai 1878 à Lons-le-Saunier où son père résidait. Il était lorrain de vieille souche, descendant d'une famille bourgeoise de Lunéville et de Metz. Orphelin de mère alors qu'il n'avait que deux ans, sa première enfance s'est écoulée dans la campagne franc-comtoise, près de Gray. C'est là que survient l'accident qui devait le priver de l'usage d'un œil. Cet accident aura une incidence plus tard sur sa vie de chercheur[1].

Sa carrière botanique commença très tôt. À 18 ans, il fut l'auteur d'un herbier de la Haute-Saône visible aujourd'hui au muséum d'histoire naturelle de Gray. Docteur ès sciences en 1905, il fut professeur de botanique à la Faculté des sciences d'Alger dès 1911. Il s'occupa particulièrement de phytopathologie au laboratoire de Botanique agricole et appliquée de la faculté des sciences de l'Université d'Alger. Il herborisa en Algérie et au Maroc dès 1902-1904. Chargé de mission par le gouvernement marocain de 1921 à 1930, il se vit confier l'étude botanique du Sahara central, notamment du Hoggar en 1928. Il fut membre de la Société mycologique de France, de la Société d'histoire naturelle de la Moselle à Metz dès 1897 où débuta sa passion et de la Société d'histoire naturelle d'Afrique du Nord. Le 6 mai 1946, il était élu membre non résidant de l'Institut de France à l'unanimité[2]. Il est membre fondateur de la Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine de Montpellier[3]. .

Il publia de nombreux ouvrages dont ses contributions à l'étude de la flore d'Afrique du Nord (1918-1931). Son œuvre majeure est une Flore de l'Afrique du Nord en 16 volumes publiée après sa mort à partir de 1953, par les soins de ses collègues M. Guinochet et Pierre Quézel. Elle est cependant inaboutie, puisque plus de la moitié des familles, genres et espèces n'ont pu être rédigées par l'auteur surpris par la mort.

L'herbier d'Afrique du Nord, ou herbier de l'Université d'Alger (code AL), est couramment désigné par abus de langage « herbier René Maire ». C'est une œuvre monumentale rassemblée patiemment par de ses prédécesseurs (Pomel, Cosson, Battandier, Trabut...) puis enrichie par René Maire à partir de ses nombreuses récoltes personnelles et celles de ses nombreux collaborateurs. Il est composé d'environ 1 million de parts, dont de nombreux types nomenclaturaux et est entreposé à l'Institut de Botanique de l'Université de Montpellier 2 (code MPU). C'est le plus grand herbier historique concernant la flore de l'Afrique du Nord (de la Cyrénaïque au Maroc en passant par le Sahara central). Il est consultable en ligne. Une partie minoritaire de cet herbier historique demeure conservé à la Faculté centrale d'Alger.

Orientation bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Brève biographie dans “Cent ans d'activité scientifique”, Élie Fleur, Bulletin de la Société d'histoire naturelle de la Moselle, 34e cahier, 1935, p. 54.
  • René Maire 1878-1949. Sa vie et son œuvre. Publié par la Société d'Histoire Naturelle de l'Afrique du Nord en 1952, consultable en ligne contenant :
    • un portrait ;
    • la liste des principales notices biographiques consacrée à René Maire ;
    • l'hommage de P. Guinier ;
    • les discours et allocutions prononcés aux obsèques de René Maire le 26 Novembre 1949 ;
    • la liste des publications de René Maire classées par matières.
  • Présentation de son projet de flore d'Afrique du Nord à l'Académie des Sciences en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guinier 1952
  2. Voir sa nomination en ligne
  3. Comité français de la Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine, « La Station Internationale de Géobotanique Méditerranéenne et Alpine », Revue de botanique appliquée et d'agriculture coloniale, vol. 10, no 107,‎ 1930, p. 553-557 (lire en ligne)
Maire est l’abréviation botanique officielle de René Charles Joseph Maire.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI