René Blin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

René Blin, né à Somsois (Marne) le 13 novembre 1884, décédé à Somsois en 1951, est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il abandonna ses études de droit pour entrer à la Schola Cantorum, où il devient l'élève de MM. Jemain, Guilmant et d'Indy.

Il fut nommé en 1904, maître de chapelle de Saint-André de Montreuil-sous-Bois, et en décembre 1910, organiste et maître de chapelle de Sainte Élisabeth, fonctions qu'il occupera jusqu'en 1939. En 1941, il est nommé titulaire de l'orgue de chœur de Notre-Dame de Paris et il le restera jusqu'en 1950. À la fin de sa carrière, il reçoit les insignes de Chevalier dans l'Ordre de Saint Grégoire Le Grand.

Il retourna à Somsois, son lieu de naissance, pour y prendre sa retraite et y décéda en 1951.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Comme compositeur il a écrit une messe à 4 voix avec orchestre, des modulations pour les Vêpres des Morts, des répons pour les saluts, des mélodies, des morceaux pour piano et violon, 2 Toccatas, une marche funèbre et fugue pour grand orgue.

  • Symphonie en si bémol pour grand orgue
  • Messe Brève en l'honneur de Notre-Dame de Paris à quatre voix mixtes et orgue
  • Pièces pour piano
  • Mazurka Mignonne

Bibliographie[modifier | modifier le code]