René Allendy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

René Félix Allendy (1889-1942) est un médecin homéopathe et psychanalyste français.

Il est le fondateur avec René Laforgue et Marie Bonaparte de la Société psychanalytique de Paris (SPP) en 1926. Parmi ses nombreux patients, on compta René Crevel, Anaïs Nin, Antonin Artaud et Hugh Guiler.

En 1940, il quitte Paris pour Montpellier, en zone libre, où il tente de se faire une clientèle.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Psychanalyse et les névroses, en collaboration avec René Laforgue, préface de Henri Claude, Payot, 1924
  • Le problème de la destinée, étude sur la fatalité intérieure, Paris, Gallimard, 1927 (220 pages)
  • La Psychanalyse (1931)
  • Capitalisme et sexualité (1932)
  • Paracelse, le médecin maudit (1937)
  • Rêves expliqués (1938)
  • Aristote ou le complexe de trahison (1942)
  • Journal d'un médecin malade (1942)
  • Les constitutions psychiques (2002)

Bibliographie sur...[modifier | modifier le code]

  • Annick Ohayon : Psychologie et psychanalyse en France : L'impossible rencontre (1919-1969), Éditeur : La Découverte ; Nouv. éd. 2006, Coll. : La Découverte/Poche (ISBN 2-707147796)