Remigio Crespo Toral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Remigio Crespo Toral en 1906

Remigio Crespo Toral était un écrivain équatorien, considéré comme une des figures les plus importantes de la poésie et de la littérature équatorienne.

Né à Cuenca, Équateur, le 4 août 1860, dans une famille aristocratique de la région, il était fils du maire de la ville, Manuel Crespo Patiño (1819-1893), et Doña Mercedes Toral y Sánchez de la Flor (1828-1909), sœur de l'Êveque de Cuenca, Remigio Toral (1814-1883).

C'est à la Hacienda de Quingeo, propriété dans la campagne que possédait son père, où Remigio et ses frères passèrent leur enfance. En suite, la famille s'installa à Cuenca, ville ou ils étaient propriétaires de plusieurs maisons.

Crespo Toral fit ses études sécondaires au Collège Seminaire de Cuenca, de 1873 jusqu'à 1877, année où il rentra à l'Université de Cuenca, pour y faire ses études en droit, afin de devenir avocat, fait qui arriva neuf ans plus tard, en 1886.

En 1883, à l'âge de vingt-trois ans, il fut élu Député de la Province de l'Azuay, dont la capitale est Cuenca, sa ville natale.

En 1886, il s'est marié avec Elvira Vega García, fille de l'ex-Gouverneur de Cuenca, Manuel Vega Dávila et de Rosa García Salcedo. Ils eurent neuf enfants.

En 1894, il devint Directeur des Études de la Province de l'Azuay. En 1905, le Président Leónidas Plaza Gutiérrez le nomma avocat de la République, pour défendre l'Équateur, qui se trouvait en problèmes diplomatiques avec son pays voisin, le Pérou.

En Août 1909, lors de la célébration du centenaire du premier cri de l'Indépendence Nationale, Crespo Toral publia un livre, qu'il intitula Cien años de emancipación. En 1913, il participa dans la fondation de la première banque de Cuenca, le Banco del Azuay, dirigée par le grand homme d'affaires Federico Malo Andrade.

En 1917, il fut couronné Poète national de l'Équateur, par ordre du Président Alfredo Baquerizo Moreno. Cette cérémonie fut très importante, elle eu lieu dans la place principale de la ville, le 4 novembre 1917, et elle compta avec la présence de toute la ville et d'importantes figures comme le Président Alfredo Baquerizo Moreno, les ambassadeurs des: États-Unis, Belgique, Chili, Pérou, entre autres.

En 1919, il fonda, avec Alfonso Moreno Mora, "La Fiesta de la Lira", un concours littéraire, tenu dans des tranquilles parages de la campagne, près de Cuenca. En 1925 il fut nommé Recteur de l'Université de Cuenca. Il occupa cet important poste pendant quatorze ans, jusqu'à sa mort, survenue à Cuenca, le 8 juillet 1939.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Últimos pensamientos de Bolívar (1889)
  • Canto a Sucre (1897)
  • Mi Poema (1898)
  • Cien años de emancipación (1909)
  • América y España (1909)
  • La Leyenda de Hernán (1917)