Rembert Dodoens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rembert Dodoens

Rembert Dodoens (ou Rembert Van Joenckema ou Rembert Dodonée), né le 29 juin 1517 à Malines et mort le 10 mars 1585 à Leyde, est un botaniste et un médecin flamand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de médecine à Louvain et son titre de docteur obtenu en 1535, il visite les universités de France, d'Italie et d'Allemagne. Il devient en 1574, médecin de cour de l'empereur Maximilien II à Vienne sans doute grâce à l'aide de son ami Charles de l'Écluse. Il continue d'exercer sous le règne de Rudolf II, successeur de Maximilien II. Après un passage à Cologne et à Anvers, il obtient une chaire de médecine à Leyde en 1582.

Son intérêt pour la botanique est d'abord d'ordre médical et c'est pour cette raison qu'il écrit un herbier. Il utilise les planches du travail de Leonhart Fuchs et y ajoute des gravures nouvelles. Une édition en flamand, sous le titre Crŭÿdeboeck, paraît en 1554 suivie d'une version en français, Histoire des plantes (la traduction est assurée par Charles de l'Écluse). En 1583, Dodoens fait paraître Pemptades, une œuvre plus botaniste que la précédente. Ses propres observations sont mêlées à celles de Charles de l'Écluse et Mathias de l'Obel, aussi il est difficile de savoir la part qu'il y prend.

Publications[modifier | modifier le code]

Page de titre du Cruydt-Boeck
  • Herbarium (1533) ;
  • Den Nieuwen Herbarius (1543) ;
  • Cosmographica in astronomiam et geographiam isagoge (1548) ;
  • De frugum historia (1552) ;
  • Trium priorum de stirpium historia commentariorum imagines (1553) ;
  • Posteriorum trium de stirpium historia commentariorum imagines (1554) ;
  • Cruydeboeck (1554) ;
  • Frumentorum, leguminum, palustrium et aquatilium herbarum, ac eorum quae eo pertinent historia, Anvers, (1566) ;
  • Florum et coronariarum odoratarumque nonnullarum herbarum historia, Anvers, (1568) ;
  • Purgantium aliarumque eo facientium, tum et radicum, convolvulorum ac deleteriarum herbarum historiae, (1574) ;
  • Historia vitis vinique, (1580) ;
  • Physiologices medicinae tabulae (1580) ;
  • Medicinalium observationum exempla rara (1581) ;
  • Stirpium historiae pemptades sex, 1583, ouvrage qui résume tous ses travaux ;
  • Praxis medica (1616) (posthume) ;
  • Ars medica, ofte ghenees-kunst (1624) (posthume).

Annexes[modifier | modifier le code]

Orientation bibliographique[modifier | modifier le code]

  • (en) Willy Vande Walle et Kazuhiko Kasaya (dir.) (2001). Dodonaeus in Japan : translation and the scientific mind in the Tokugawa period, Leuven University Press (Louvain) : 383 p. (ISBN 90-5867-179-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • X

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Docteur G. Van Doorslaer, Aperçu historique sur la médecine & les médecins à Malines avant le XIXe siècle, geneeskundige krng Dodoens, uitgeverij Ars Graphica, Mechelen, 1988, seconde édition.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Dodoens est l’abréviation botanique officielle de Rembert Dodoens.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI