Religiosité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte montrant l'importance relative de la religion par pays. Basé sur une enquête mondiale 2006-2008 par l'institut The Gallup Organization.


La religiosité est au minimum, le caractère religieux, ou non, d'une société considérée, et se réfère à l'importance, ou non, de la religion dans une société. Au maximum, certains voient dans la religiosité, l'effet d'une trop grande sensibilité à la religion, susceptible de conduire à des dérives de type sectaire, "personnelle" ou collective, voire à la "folie"

Pour la signification exacte du terme religion, voir l'article détaillé : religion.

Exemples de dérives[modifier | modifier le code]

Plusieurs exemples de religiosité excessive nous sont fournis par l'Histoire, y compris dans l'Histoire récente :

  • Les idées de Saint-Simon, exposées dans le "catéchisme" des industriels (1823-1824) et dans le Nouveau christianisme (1825),
  • Certaines attitudes face aux nouvelles technologies de l'information, particulièrement le réseau internet, qui permet d'établir des liens entre les individus avec beaucoup de facilité, à travers le globe.

Manifestation du changement[modifier | modifier le code]

Les périodes de changement de vision du monde (paradigme), entraînant des bouleversements sociaux, sont aussi des périodes qui peuvent favoriser de telles attitudes.

Les syncrétismes peuvent favoriser l'implantation de croyances particulièrs : cas du positivisme en Amérique latine.

La religiosité peut s'élever avec l'implantation d'une religion ou d'une secte.

L'analyse des causes - sur le succès d'une religion ou d'une dérive sectaire - suppose l'intervention de la sociologie.

Analyse des causes[modifier | modifier le code]

"Les sectes tirent profit des failles", nous dit Serge BLISKO

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le culte d'internet, Philippe Breton, 2000 (ouvrage quelquefois considéré comme polémique).

Voir aussi[modifier | modifier le code]