Religion en Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La religion en Égypte imprègne de nombreux aspects de la vie sociale. Elle est encadrée par la loi : la religion d'État l'islam, et le droit à la liberté de religion est inscrit dans la Constitution égyptienne de 2007 sur le site de l'Organisme général de l'information. Les musulmans représentent environ 95 % de la population[1]. La plus grande part d'entre eux sont sunnites. La plupart des non-musulmans en Égypte sont chrétiens, dont la majorité appartiennent à l'Église copte orthodoxe.

Selon diverses sources[Lesquelles ?], le gouvernement imposerait des restrictions à la liberté religieuse et interdirait les pratiques incompatibles avec l'interprétation gouvernementale de la charia; les quelques 500 à 2 000 personnes qui constituent la communauté baha'ie feraient l'objet de discriminations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]