Religion au Niger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La grande mosquée de Niamey

La religion dominante au Niger est l'islam, pratiqué par 90 % des Nigériens. Parmi les musulmans, 95 % sont sunnites et 5 % chiites[1].

Le christianisme, introduit au moment de la colonisation, concerne aujourd'hui surtout des membres de l'élite intellectuelle[1] vivant dans les villes.

Les religions traditionnelles perdurent. Les rites bòorii des Haoussas de la région de Maradi ont été particulièrement étudiés par les anthropologues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'Atlas des religions, Le Monde/La Vie, hors série, édition 2011, p. 144-145

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Markus Verne, Alltägliche Zauberei : über Sinn und Symbolik magischen Handelns bei den Hausa in Niger, Köppe, Cologne, 1999, 135 p. (ISBN 3896453106)
  • (en) Barbara M. Cooper, Evangelical christians in the muslim Sahel, Indiana University Press, Bloomington, IN, 2006, 462 p. (ISBN 0-253-34739-4)
  • (en) H. T. Norris, Sūfī mystics of the Niger Desert, Clarendon, 1990, 180 p. (ISBN 0198265387)
  • Idrissa Diawara, « Les cultes de possession avec transes au Niger », in Cahiers du CELTHO (Centre d'études linguistiques et historiques par tradition orale, Niamey), 2 (2), 1987, p. 71-89
  • Veit Erlmann et Habou Magagi, Girkaa : une cérémonie d'initiation au culte de possession bòorii des Hausa de la région de Maradi (Niger), Dietrich Reimer, Berlin, 1989, 173 p. (ISBN 3496009578)
  • H. Leroux, « Animisme et Islam dans la subdivision de Maradi (Niger) », in Bulletin de l'Institut français d'Afrique noire (Dakar), no 10, 1948, p. 595-697
  • Olivier Meunier, Les voies de l'Islam au Niger dans le Katsina indépendant du XIXe au XXe siècle (Maradi, pays hawsa), Publications Scientifiques du Muséum, Paris, 1998, 235 p. (ISBN 2856535216)
  • Michela Pasian, Quand les génies cohabitent avec Allah et partagent le travail avec les tradithérapeutes : anthropologie du rituel de possession Bori en milieu Hawsa (Niger), EHESS, Paris, 2008, 385 p. (thèse d'Anthropologie sociale), publiée chez L'Harmattan, 2010, 265 p. (+ DVD) (ISBN 9782296111196)
  • Pierre Prévôt, L'Église au Niger ; une pastorale en pays islamique d'Afrique noire, Institut catholique de Paris, 1967, 67 p. (mémoire)
  • Maïkoréma Zakari, L'Islam dans l'espace nigérien, tome 1, Des origines (VIIe siècle) à 1960, L'Harmattan, Paris, 2009, 317 p. (ISBN 978-2-296-09982-1)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Initiation à la danse des possédés, film réalisé par Jean Rouch au cours de la Mission ethnographique 1948-1949 dans la boucle du Niger, CNRS Images, Meudon, 2008, 21 min (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]