Religion au Cameroun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On pratique plusieurs religions[1] au Cameroun. État laïque, il est composé[2] :

  • d'environ 70 % de chrétiens :
    • les catholiques (38,4 % de la population) sont répartis en 22 diocèses. Leur plus haut dignitaire est Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala qui succède au cardinal Christian Tumi, archevêque émérite de Douala ;
    • les fidèles de l'Église syriaque orthodoxe antiochienne sont répartis principalement sur le littoral, le Centre et l'Est ;
    • les orthodoxes : 0,5 % ;
    • les protestants (26,3 % de la population) sont répartis principalement sur le littoral et les provinces anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ;
    • les autres chrétiens : 4 % ;
  • de 20,9 % de musulmans, concentrés dans l'Adamaoua, le Nord, l'Extrême Nord et à l'ouest (peuple bamoun) ;
  • de 5,6 % d'animistes ; les adeptes des religions traditionnelles sont principalement présents à l'ouest, au sud et à l'est ;
  • d'1 % d'autres religions ;
  • de 3,2 % de libre-penseurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. TABLEAU CONFESSIONNEL LEGAL DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN
  2. Institut national de la statistique du Cameroun, « Etat et structure de la population: indicateurs démographiques » (consulté le 29 janvier 2011), p. 6