Relations entre la Macédoine et la Serbie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Relations entre Macédoine et la Serbie
Drapeau de la Macédoine
Drapeau : Serbie
Frontière
Frontière entre la Macédoine et la Serbie
  Longueur 221 km

Cet article décrit les relations entre la Macédoine et la Serbie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le souverain serbe Stefan Milutin s'empare de la Macédoine en 1284. Elle reste serbe jusqu'en 1371 et la défaite de Vukašin Mrnjavčević lors de la bataille de la Maritza. Dans un premier temps Marko Kraljević la gouverne sous l'autorité des Ottomans, puis les Turcs l'occupent seuls jusqu'en 1913[réf. nécessaire].

En 1913, le Royaume de Serbie libère la Macédoine de l'occupation turque puis participe aux deux guerres des Balkans contre la Bulgarie, avec le soutien de la Grèce, pour en garder le territoire. La Serbie, la Bulgarie et la Grèce se partagent alors le territoire macédonien. La Macédoine d'aujourd'hui est la Macédoine serbe de 1913[1].

Indépendance[modifier | modifier le code]

La Macédoine slave n'a jamais été un État indépendant avant la dissolution de la Yougoslavie. Les gouvernements serbes d'avant 1945 l'ont considérée comme la Serbie du Sud, d'où l'émotion produite en Serbie lors de sa déclaration d'indépendance en 1991, quelques semaines après les déclarations d'indépendance de la Croatie et de la Slovénie[réf. nécessaire].

Aujourd'hui, la Serbie a généralement une politique attentiste vis-à-vis de la Macédoine[réf. nécessaire].

Le conflit des églises orthodoxes[modifier | modifier le code]

Depuis 1967, la République de Macédoine est le théâtre d'un conflit juridictionnel entre deux Églises orthodoxes qui se « disputent » son territoire :

Depuis l'indépendance de la République yougoslave de Macédoine, ce conflit a pris une ampleur qui tend les relations entre les deux États[1]. La Macédoine fait une politique très répressives contre l'Église orthodoxe serbe[2] faisant intervenir régulièrement les forces de police dans les lieux de culte[3].

Ambassades[modifier | modifier le code]

L'ambassade de Macédoine à Belgrade

La Macédoine dispose d'une ambassade à Belgrade, située 34 rue Gospodar Jevremova ; en septembre 2013, l'ambassadeur de Macédoine en Serbie était Ljubiša Georgijevski[4]. Réciproquement, la Serbie entretient une ambassade à Skopje ; à la même période, l'ambassadeur de Serbie en Macédoine était la chargée d'affaires Dušanka Divjak-Tomić[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Catherine Lutard, Géopolitique de la Serbie Monténégro, page 57, éditions Complexe (ISBN 2870276478)
  2. http://religion.info/french/articles/article_199.shtml
  3. http://religion.info/french/articles/article_199.shtml
  4. (mk)(en) « Site de l'Ambassade de la République de Macédoine à Belgrade » (consulté le 7 septembre 2013)
  5. (sr)(en) « Site de l'ambassade de Serbie en République de Macédoine », sur http://www.mfa.gov.rs, Site du Ministère serbe des Affaires étrangères (consulté le 7 septembre 2013) - En construction à cette date