Relations entre l'Arménie et la Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Relations entre l'Arménie et la Turquie
Drapeau de l'Arménie
Drapeau de la Turquie
Arménie et Turquie
     Arménie      Turquie
Ambassades
Pas d'ambassade d'Arménie en Turquie[Note 1]
Pas d'ambassade de Turquie en Arménie[Note 2]
Frontière
Frontière entre l'Arménie et la Turquie
  Longueur 268 km
Rencontres sportives
Football 2[Note 3]

Les relations entre l'Arménie et la Turquie ont toujours été particulièrement tendues par un certain nombre de questions historiques et politiques, en particulier le génocide arménien. En 1991, la Turquie a reconnu l'État arménien, peu après son indépendance. Toutefois, il n'existe pas de relations diplomatiques officielles entre les deux États, malgré les accords[1] signés entre les deux pays, le 10 octobre 2009, à Zurich, qui envisageaient cette normalisation. En effet, peu après, la Turquie a conditionné cette normalisation à un règlement, favorable à son allié azerbaïdjanais, de la question du Haut-Karabagh. L'Arménie, face à cette condition, décida de ne pas donner suite[2] à une éventuelle ratification des accords de Zurich.

Précédemment, en 1993, en pleine guerre du Haut-Karabagh, la Turquie avait, pour soutenir son allié azerbaïdjanais, décidé de fermer ses 268 km de frontière commune avec l'Arménie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. cf. l'article « Représentations diplomatiques de l'Arménie » consulté le 3 janvier 2011.
  2. cf. l'article « Représentations diplomatiques en Arménie » consulté le 3 janvier 2011.
  3. cf. l'article « tr:Türkiye Millî Futbol Takımı » consulté le 2 janvier 2011.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Accords historiques entre la Turquie et l'Arménie », sur lemonde.fr, Le Monde,‎ 10 octobre 2009 (consulté le 2 janvier 2011).
  2. « L'Arménie suspend l'accord passé avec la Turquie », sur france24.com, France 24,‎ 22 avril 2010 (consulté le 2 janvier 2011).