Reinhard Sorge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Reinhard Sorge

alt=Description de l'image RJSorge1.jpg.
Activités Écrivain
Naissance 29 janvier 1892
Rixdorf, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Décès 20 juillet 1916
Ablaincourt, Drapeau de la France France
Langue d'écriture allemand
Genres Romans, Théâtre

Reinhard Johannes Sorge [zɒɹgə]  poète allemand (* 29 janvier 1892 Rixdorf, Berlin, - † 20 juillet 1916 Ablaincourt, Somme).

Biographie[modifier | modifier le code]

Reinhard Sorge fut d'abord disciple de Nietzsche. Il évolua ensuite vers un mysticisme semblable à celui de saint François d'Assise et devint un écrivain expressionniste. Son drame, Le Mendiant (1912), est considéré comme l'œuvre la plus puissante de son temps. On lui doit encore notamment Metanoeite (1915), qui est un appel à la conversion, et le Roi David (1916), consacré aux nouveaux croyants.

Il mourut dans les combats de la Bataille de la Somme, le 20 juillet 1916 et fut inhumé dans le cimetière militaire allemand de Vermandovillers dans le département de la Somme.

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Der Bettler, Berlin, Deutsches Teatro, 23 décembre 1917.
  • Metanoeite, Munich, Kammerspiele, 27 décembre 1917.
  • König David, Zurich, Katholische Jugendpflege, 8 octobre 1922.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Der Bettler: Eine dramatische Sendung, fünf Aufzüge (Berlin: Fischer, 1912).
  • Guntwar: Die Schule eines Propheten. Handlung in fünf Aufzügen, einem Vorspiel und einem Nachspiel (Kempten & Munich: Kösel, 1914).
  • Metanoeite: Drei Mysterien (Kempten: Kösel, 1915).
  • König David: Schauspiel (Berlin: Fischer, 1916).
  • Mutter der Himmel: Ein Sang in zwölf Gesängen (Kempten: Kösel, 1917).
  • Gericht über Zarathustra: Vision (Munich: Kösel & Pustet, 1921).
  • Mystische Zwiesprache (Munich: Kösel & Pustet, 1922).
  • Preis der Unbefleckten: Sang über die Begebnisse zu Lourdes (Leipzig: Vier Quellen Verlag, 1924).
  • Der Sieg des Christos: Eine Vision, dargestellt in dramatischen Bildern (Leipzig: Vier Quellen Verlag, 1924).
  • Werke: Auszug, diriger par Martin Rockenbach (Munich-Gladbach: Führer Verlag, 1924).
  • Der Jüngling: Die frühen Dichtungen (Munich: Kösel & Pustet, 1925).
  • Nachgelassene Gedichte, diriger par Rockenbach (Leipzig: Vier Quellen Verlag, 1925).
  • Bekenntnisse und Lobpreisungen, diriger par Otto Karrer (Munich: Ars Sacra, 1960).
  • Sämtliche Werke, 3 volumes, diriger par Hans Gerd Rötzer (Nuremberg: Glock & Lutz, 1962-1967).

Liens internes[modifier | modifier le code]