Regroupement de crédit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le regroupement de crédits est une technique financière qui consiste à consolider différentes dettes, différents crédits, en les regroupant en un seul crédit, rééchelonné sur une durée plus longue. L’emprunteur ne doit plus assumer qu’une seule et unique mensualité, dont la charge de remboursement mensuel est diminuée.

Autrefois désigné par rachat de crédit, le terme a été écarté juridiquement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette pratique très développée dans les pays anglo-saxons se développe depuis les années 1980 en France, à cause notamment du surendettement croissant des ménages dû en particulier à la hausse des prix de l'immobilier et au développement des crédits renouvelables ou revolving. Les banques y voient également un nouveau segment de croissance au moment où le secteur de la banque de détail arrive à maturité.

Entre 1980 et 1990, ce sont essentiellement des prêteurs allemands qui sont les premiers à proposer aux Français le regroupement de leurs prêts en un seul. Ainsi, la Credit Commerzbank et la Hamburghyp Hypothekenbank interviennent, uniquement pour les foyers propriétaires ou en accession à la propriété, sous forme de prêts hypothécaires.

En France, ce sont la banque RSGB (Royal Saint George Bank) et le CFCAL (Crédit Foncier Communal d’Alsace Lorraine) qui sont les pionniers financiers sur le marché du rachat de crédits.

Données économiques et sociales[modifier | modifier le code]

Production annuelle[modifier | modifier le code]

Le regroupement de crédits, représente une production annuelle de 2.7 milliards d’euros (octobre 2012 à octobre 2013), en hausse en octobre 2013 de 13.9% par rapport à octobre 2012, selon les données de l’Association des sociétés financières[1].

Observatoire « Les Français et le regroupement de crédits »[modifier | modifier le code]

Selon le premier observatoire du regroupement de crédits[2], mené en janvier 2014, plus de 78% des Français ont déjà entendu parler du regroupement de crédits. 7% de la population seraient prêts à effectuer l'opération. Ils sont autant à y avoir recouru, soit 10% des ménages qui ont eu un crédit.

Cadre juridique[modifier | modifier le code]

Le regroupement de crédit est doté d'un cadre juridique depuis la Loi 2010-837 du 10 juillet 2010, venant en transposition de la Directive européenne sur le crédit à la consommation (Directive CCD). Ces dispositions sont précisées par le Code de la consommation (articles R. 313-17 et suivants).

Prêts et types de regroupement de crédits[modifier | modifier le code]

Les prêts éligibles au regroupement de crédits[modifier | modifier le code]

Les dettes ou créances qui peuvent être regroupées sont de différentes sortes : prêt immobilier, prêt personnel, crédit revolving, découvert, dette familiale, ou encore retard d’impôt ou de loyer.

Les différents types de regroupement possibles[modifier | modifier le code]

  • Les regroupements de crédits locataires ou propriétaires sont destinés

à regrouper plusieurs crédits à la consommation,

  • Le regroupement de crédits propriétaires qui regroupe à la fois un ou

plusieurs crédits immobiliers et des crédits à la consommation,

  • Le regroupement de crédits professionnels,
  • Le regroupement de crédits à réméré.

Avantages[modifier | modifier le code]

Le regroupement de crédits et leur rééchelonnement en une seule mensualité permet de resolvabiliser le particulier. L’objectif est également de diminuer son taux d’endettement[3] en-deçà des 33% de ses revenus.

Le rééquilibrage du budget offre la possibilité de financer de nouveaux projets, et d’améliorer sa capacité d’épargne grâce à la simplification de son budget.

Les frais[modifier | modifier le code]

Les frais qui accompagnent un regroupement de crédits sont de plusieurs natures :

  • Les frais de dossiers de la banque qui accepte le financement,
  • Les frais de garantie (caution ou hypothèque),
  • Les frais de courtage dans le cas où l’emprunteur passe par un courtier spécialisé,
  • Les frais de remboursement anticipé (Indemnité de Remboursement Anticipé) des précédents crédits,
  • Les frais de notaire si un prêt immobilier fait partie des différents crédits regroupés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.asf-france.com/statistiques/Activiteadherents/201309-La-production-des-etablissements-de-credit-specialises-9-premiers-mois-2013.pdf
  2. http://www.bourse-des-credits.com/article/470-regroupement-de-credits-le-premier-observatoire-lance-par-bourse-des-credits.html
  3. http://www.quechoisir.org/immobilier-logement/achat-vente-travaux/achat-vente-construction/actualite-prix-de-l-immobilier-c-est-le-moment-d-attendre

Lien externe[modifier | modifier le code]