Reginald Fessenden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fessenden.
Reginald Fessenden

Reginald Aubrey Fessenden (6 octobre 1866 à Bolton-Est, Québec, Canada[1] - 22 juillet 1932 aux Bermudes[2] à l'âge de 65 ans, trois mois avant son 66e anniversaire) est un inventeur canadien. Il est second derrière Thomas Edison au nombre de brevets déposés à son nom à l'USPTO.

L'invention majeure de Fessenden est la radiophonie: « Le 15 décembre 1902, Marconi émit depuis la Nouvelle-Écosse le premier message radio en code Morse jamais diffusé entre le Nouveau Monde et le Vieux Continent. Seulement cinq ans après la transmission transatlantique historique de Marconi, les opérateurs radio sur les bateaux du même océan furent surpris d'entendre une voix humaine sortir des équipements construits par Marconi et qui ne produisaient habituellement que des signaux en Morse. »[3]

Biographie[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative du gouvernement canadien à Austin, au Québec, près du lieu de naissance de Fessenden.
Tombe de Fessenden aux Bermudes.

Fessenden naît à Bolton-Est, au Québec. Il passe une partie de son enfance en Ontario. Âgé de 14 ans, il entre à la Bishop's College School de Lennoxville, Québec pour y étudier les mathématiques. Il suit également des cours à l'Université Bishop sur le même campus. Il se joint ensuite à l'équipe du laboratoire de Thomas Edison, puis travaille chez Westinghouse et dans deux universités américaines[2].

Le 23 décembre 1900, il transmet la voix humaine de Cobb Island près de Washington, D.C., pour la première fois de l'histoire. C'est en faisant un essai de modulation d'une onde à haute fréquence avec un micro qu'il envoie ce message à son collaborateur : « Un, deux, trois, quatre ! Neige-t-il où vous êtes M. Thiessen? S'il en est ainsi, rappelez-moi par téléphone. » M. Thiessen ne tarda pas à rappeler Fessenden pour confirmer qu'il avait bien reçu son message sur son récepteur radio. La radio, la transmission par modulation d'amplitude (AM) de son et voix était née, et ce, un an avant la transmission télégraphique transatlantique si célèbre de Marconi.

En 1902, il décide de former sa propre entreprise. Il établit le principe de l'hétérodyne, technique toujours employée dans les récepteurs radios AM et FM. Il établit également un moyen de communiquer des messages vocaux à des navires en mer, alors qu'il réussit la liaison avec des vaisseaux de la United Fruit alors qu'il est à l'emploi de la société National Electric Signaling[2].

En 1906, il réalise deux autres avancées dans le développement de la radio: En janvier,il réussit la première transmission transatlantique bidirectionnelle, à savoir, un échange de messages en code Morse entre Brant Rock (Massachusetts) et Machrihanish (Écosse). Le 24 décembre 1906, en présence d'une petite équipe technique, de sa femme et de sa secrétaire, il réalise la première émission radio de voix et musique, soit la première radio transmission publique[2] ou radiodiffusion, à partir de Brant Rock. Son programme comprend un bref discours, un enregistrement musical du Largo de Haendel, une chanson de Noël, Sainte nuit, jouée au violon, et une brève lecture biblique. Cette émission fut entendue surtout par des opérateurs de radio sur des navires dans l'océan Atlantique. Ayant demandé à ses auditeurs de lui écrire après leur avoir souhaité un Joyeux Noël, il apprit que cette émission avait été captée à plus de 800 km, à Norfolk en Virginie[2].

Brevets notables[modifier | modifier le code]

Pour voir ces images du USPTO, il faut utiliser un logiciel qui reconnaît le format TIFF.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David W. Kraeuter, The U. S. Patents of Reginald A. Fessenden, Pittsburg Antique Radio Society, Inc., Washington Pennsylvania. 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plaque commémorative de la commission des lieux et monuments historiques du Canada à Austin.
  2. a, b, c, d et e Presse canadienne, La radio a 100 ans aujourd'hui, journal Le Soleil (Québec), 24 décembre 2006, p. A3.
  3. a et b « Musée québécois de la radio - Histoire - Communication à distance », sur museedelaradio.ca,‎ 11 juin 2014 13:21:09 (consulté le 29 septembre 2014)