Reginald Campbell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Campbell.

Reginald Campbell

Nom de naissance Reginald Wilfrid Campbell
Activités Écrivain
Naissance 1894
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès 1950 (à 56 ans)
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman d'aventures exotiques, Roman policier

Œuvres principales

Reginald (Wilfrid) Campbell est un écrivain britannique né en 1894 et mort en 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1920, employé de l'administration forestière, il contrôlait l'exploitation du teck au Siam septentrional (aujourd'hui la Thaïlande). De cette expérience, il a écrit un livre en 1935 : Dans la Forêt siamoise (Teak-wallah), illustré de 14 photographies personnelles.

Il est aussi connu pour être l'auteur de nombreux romans et nouvelles ayant pour cadre le Siam qui faisait partie de l'Empire britannique ce qui donne à son œuvre une « légère » coloration datée. De 1927 à 1949 de ses nouvelles furent éditées dans un recueil bimensuel puis hebdomadaire, The Popular Stories, dans l'hebdomadaire The Illustrated London News, dans des recueils mensuels, Everybody's Magazine, Munsey's, Frontier Stories, Mine, The Monthly Story Blue Book Magazine, dans un recueil trimestriel Jungle Stories. Ces revues regroupaient des écrits de plusieurs écrivains.

Il a également écrit quelques romans policiers.

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Note : liste non exhaustive. Pour les romans, la date indiquée est la plus ancienne trouvée.

  • 1920 : The Temple of Ghosts dans The Illustrated London News du 24 novembre réédité dans Munsey's du mois de novembre 1928
  • 1925 : Brown Wife-or White ?
  • 1926 : Uneasy Virtue
  • 1927 : Snake Bite dans Everybody's Magazine du mois de février
  • 1927 : Just to Add Interest dans Everybody's Magazine du mois d'avril
  • 1927 : The White Elephant dans The Popular Stories du 12 novembre
  • 1927 : The Siamese Cat dans Everybody's Magazine du mois de novembre
  • 1928 : Prestige dans Everybody's Magazine du mois de janvier
  • 1928 : The Fighting of Giants dans Everybody's Magazine du mois de février
  • 1928 : Even Justice dans Everybody's Magazine du mois de mars
  • 1928 : The Shikari dans Everybody's Magazine du mois d'avril
  • 1928 : The Price of the Tusks dans Everybody's Magazine du mois de mai
  • 1928 : Cuthbert dans Everybody's Magazine du mois de juin
  • 1928 : The Mankiller dans Everybody's Magazine du mois de juillet 1928
  • 1928 : The Call of the jungle dans Everybody's Magazine du mois d'août
  • 1928 : The Medicine Man dans Munsey's du mois d'octobre
  • 1928 : The Stolen Teak Logs dans Munsey's du mois de décembre
  • 1929 : Lone Dog dans Munsey's du mois de janvier
  • 1929 : Kim Lai dans Munsey's du mois de février
  • 1929 : The Bridge in the Jungle dans The Popular Magazine du 2 mars
  • 1929 : Thunderstorm dans Munsey's du mois de mars
  • 1929 : Tiger dans Frontier Stories du mois d'août
  • 1930 : L'Éléphant roi, un roman de la jungle (This animal is dangerous)
    Publié en France pour la 1ère fois en 1935 ; Paris : éditions de la "Nouvelle Revue critique", collection « Tours d'horizon » no 16 ; traduit par Hélène Jeandidier ; 253 p. Réédition en 1946, Paris, G.-T. Rageot, collection « Heures joyeuses » ; illustrations de Roger Treille.
  • 1931 : La Mort du tigre (Death in tiger valley)
    Publié en France pour la 1ère fois en 1936 ; Paris : Hachette, collection « Les Meilleurs Romans étrangers » ; traduit par Marie-Louise Chaulin ; 252 p. Réédition en 1948, 1950, Paris, Hachette, collection « Bibliothèque verte », trad. Marie-Louise Chaulin, illustrations de Mixi ; 1952, Hachette, collection des grands romanciers.
  • 1935 : Jungle Night
  • 1935 : Dans la Forêt siamoise (Teak-Wallah)[1]
    Publié en France pour la 1re fois en 1950 ; Paris : Hachette, collection « Jeunesse du monde » ; traduit par Jean Muray ; 255 p.
  • 1935 : Poo Lorn l'éléphant (Poo Lorn of the elephants)
    Publié en France pour la 1ère fois en 1935 ; Paris : Hachette, collection « Les Meilleurs Romans étrangers » ; traduit par Marie-Louise Chaulin ; 256 p. Réédition en 1946, Paris, Hachette, collection « Bibliothèque verte », traduit par M.-L. Chaulin, illustrations d'André Hofer ; 1952, Hachette, collection Idéal-Bibliothèque, illustrations de François Batet.
  • 1936 : Adventures in a Teak Jungles dans Mine du mois de mai
  • 1937 : Terreur dans la forêt, Fear in the forest
    Publié en France pour la 1ère fois en 1937 ; Paris : Hachette, collection « Les Meilleurs Romans étrangers » ; traduit par Maurice Rémon ; 256 p. Réédition en 1947, Paris, collection « Bibliothèque verte », trad. Maurice Rémon, illustrations d'Henri Faivre.
  • 19381 : L'Obsession de Katheleen Saunders (The haunting of Kathleen Saunders)
    Publié en France pour la 1re fois en 1951, Paris, Librairie des Champs-Élysées, collection « Le Masque » no 392, traduit par Perrine Vernay ; 253 p.
  • 1939 : Gunroom mess ou The Admiralty regrets
  • 1939 : The Bangkok Murders
  • 1940 : Cruiser in Action
  • 1946 : Le Lézard siamois
  • 1947 : Sa Majesté le tigre (Striped majesty)
    Publié en France pour la 1ère fois en 1956 ; Paris, Bruxelles, Éditions de l'Amitié, collection « Heures joyeuses » Nature no 103 ; traduit par Germaine Guillemot-Magitot, illustrations de R. Dallet ; 208 p. Réédition en 1978, Paris : Gallimard, collection Folio junior, traduit par M. Guillemot-Magitot, illustrations de Bernard Héron, 189 p.
  • 1947 : Coffin for a murderer
  • 1948 : The Abominable twilight
  • 1949 : Death by apparition[2]
  • 1949 : La Vallée des éléphants (The keepers of elephant valley)
    Publié en France pour la 1ère fois en 1949 ; Paris : G.-T. Rageot, collection « Heures joyeuses » ; traduit par Germaine Guillemot-Magitot, illustrations de H. Camus ; 257 p. Rééditions : 1960, 1961, 1965 : Paris, Éditions de l’Amitié, collection « Bibliothèque de l'amitié ».
  • 1949 : Tiger ! Tiger ! dans Jungle Stories, numéro d'hiver
  • 1952 : Murder of my wife
  • 1952 : Murder she says

Notes[modifier | modifier le code]

  • Une œuvre traduite en langue espagnole sous le titre Noche en la selva ne correspond à aucune traduction de titre en langue anglaise : s'agit-il d'une œuvre qui figure dans la liste sous un autre titre ?
  • Vu le nombre important d'auteurs ayant pour prénom Reginald et pour nom Campbell, il n'est pas facile d'affirmer que tous les titres sont du même écrivain. Cependant les écrits qui ont pour cadre la jungle, la Thaïlande, les éléphants, les tigres sont certainement les siens. Le doute s'installe lorsqu'on trouve des romans policiers, surtout lorsqu'ils sont édités après sa mort ; mais il peut aussi s'agir de tentatives d'écriture dans un autre genre et d'éditions posthumes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le titre complet est : Teak-Wallah: The Adventures of a Young Englishman in Thailand in the 1920s
  2. (Cf. Science Fiction and Fantasy Literature, Volume 1 de R. Reginald ; Borgo Press; 800 p. ; 2010 ; (ISBN 0941028755 et 978-0941028752) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]